LES BLOGS
14/08/2015 14h:08 CET | Actualisé 14/08/2016 06h:12 CET

10 tactiques foireuses de drague

giphy

DRAGUE - Toutes les "ghzalates" marocaines ont déjà subi le romantisme indélébile des dragueurs qui sillonnent les rues à coup de "bonjour" insistants, de clins d'œil incitatifs et de maladresses volontaires. Le dragueur marocain n'abandonne jamais, tous les moyens sont bons pour attirer l'attention de celles qui ont fait chavirer son cœur. Comme le dit un célèbre proverbe: "la persévérance est la clé du succès". Zoom sur 10 tactiques de drague utilisées, réutilisées et souvent... usées.

1. La tactique du "J'ai besoin de renseignements"

Celui qui vient vers toi pour un renseignement mais en vrai, le seul renseignement qui l'intéresse, c'est ton numéro de téléphone. Il te demande de lui montrer où se trouve la mosquée Hassan II alors que l'on peut l'apercevoir juste derrière. Bien tenté!

2. La tactique du "Je te rentre dedans avec ma voiture"

Adeptes de l'amour vache, certains petits malins ont tendance à attendre le moment propice où tu traverseras la route pour appuyer sur l'accélérateur puis freiner à la dernière minute. Il attendra alors que tu réagisses, en lui mettant un coup de babouche sur la figure pour enfin faire semblant de s'excuser et t'inviter à dîner pour se rattraper. Une façon tordue et surtout dangereuse d'accoster les demoiselles.

3. La tactique du "Je t'appelle par tous les prénoms, on ne sait jamais"

Le dragueur se croit intelligent, il pense avoir trouvé la solution infaillible pour amadouer une fille. Il énumère ainsi une liste de prénoms en espérant que tu t'appelles Fatima, Khadija ou Meryem. Si tu as le malheur de figurer dans la liste et de te retourner, bingo! Il ne te lâche plus!

4. La tactique du "Tu es trop jolie pour marcher, monte dans ma BM"

C'est une belle journée, tu as envie de marcher, de sentir l'air frais de Aîn Diab, de te prendre une glace au Mcdo et de faire le vide dans ta tête. Eh ben non, il y aura toujours un vieux pervers qui s'arrêtera avec sa voiture de luxe. Il s'imagine que ça t'impressionnera tellement que tu préféreras laisser tomber tes projets (et ta dignité par la même occasion) pour monter avec un inconnu qui a perdu la moitié de ses dents pendant la guerre du Rif.

5. La tactique de "Je m'assois à côté de toi dans le tram et je te tape tranquillement la discussion"

Pendant que tu lis tranquillement le dernier livre de Fouad Laroui, tu as explicitement donné à ton voisin et (peut-être) futur mari l'opportunité d'ouvrir un débat sur la littérature marocaine. Tu n'a pas forcément envie de parler, mais pendant tout le trajet, tu te coltines un pseudo critique littéraire qui espérera écrire un chapitre de sa vie avec toi.

6. La tactique basique de "Zine manchoufouch" et des blagues douteuses

Parce que certains pensent que "femme qui rit, à moitié dans ton lit". C'est connu: une femme aime qu'on la complimente et qu'on la fasse rire. Le Don Juan marocain l'a bien compris et n'y va pas de main morte. "Koulek zebda ou mnine nebda" (tu es si tendre que je ne sais pas par où commencer) ou encore "ghzala khassek ghi lgroune" (tu es une gazelle il ne te manque que les cornes) sont, bien entendu, des phrases dignes de grands poètes qui te feront fondre comme une glace au soleil. Shakespeare n'a qu'à se rhabiller.

7. La tactique du "On était ensemble au collège en 98"

Certains sont vraiment à court d'idées. Que cela soit vrai ou pas, le temps où tu avais des posters de Take That dans ta chambre et qu'il te fallait un décodeur pour capter 2M est une époque révolue. Te rappeler tes années glorieuses d'appareil dentaire n'est vraiment pas la bonne tactique pour te draguer.

8. La tactique du "Je suis maître-nageur"

A la ville comme à la plage, toute méthode n'est pas bonne à essayer. On est loin de "Alerte à Malibu" mais plus dans "Alerte au boulet". Même si tu sais nager aussi bien que Hassan Baraka, que la marée est basse et qu'il n'y a aucune chance que tu te noies, certains jeunes hommes décréteront qu'il est dangereux pour toi de te baigner toute seule. Ainsi, ils te suivront et essayeront même d'improviser une séance de natation pour quelques tripotages sous l'eau.

9. La tactique du "regard de braise et clin d'œil incitatif"

Un regard suffit pour transmettre les émotions dit-on, encore faut-il savoir s'y prendre. L'avantage, c'est que tu éviteras les "psss psss" et les phrases à deux balles. Ton dragueur n'ouvrira donc pas la bouche. En revanche, tu seras mitraillée de regards parfois effrayants, de clins d'œil à double signification et de signaux qui te feront aussitôt fuir.

10. La tactique du "Fuis-moi je te suis, fuis-moi encore plus, je te harcèle"

"Non" n'est pas une réponse qui figure dans le vocabulaire du dragueur marocain. Plus tu l'ignoreras, plus il te collera aux basques. Que ça te plaise ou non, il commencera sa quête par quelques compliments, deux-trois blagues, des arguments pour te convaincre, des insultes pour te faire réagir et encore des compliments pour prouver sa bonne volonté. Ta seule option sera d'appeler des renforts.

LIRE AUSSI :