LES BLOGS
04/04/2016 14h:13 CET | Actualisé 05/04/2017 06h:12 CET

9 clichés sur le Maroc et les Marocains

STÉRÉOTYPES - On ne compte plus le nombre de clichés sur le Maroc et les Marocains. Certains sont insolites, d'autres emprunts d'une certaine vérité... Florilège des plus gros stéréotypes qui circulent sur le plus beau pays du monde.

Pixlr

STÉRÉOTYPES - On ne compte plus le nombre de clichés sur le Maroc et les Marocains. Certains sont insolites, d'autres emprunts d'une certaine vérité... Florilège des plus gros stéréotypes qui circulent sur le plus beau pays du monde.

Les Marocains sont racistes (et c'est Google qui le dit): Dans la barre de recherche Google, quand vous tapez le mot-clé "les Marocains sont", le moteur de recherche associe ces derniers à un vilain cliché qui ressort en deuxième position: "racistes". Si le racisme existe bel et bien au Maroc, notamment à l'encontre des Subsahariens, il ne touche pas forcément plus le royaume qu'ailleurs. Selon une étude - à prendre tout de même avec des pincettes - menée en 2013, l'Inde, la Jordanie, le Bangladesh et Hong Kong seraient les pays les plus racistes.

Les Marocains sont toujours en retard: D'où la formule "rendez-vous marocain", qui signifie donner un rendez-vous à quelqu'un et se pointer une heure après. Si être en retard est une pratique internationale, il faut quand même croire que les embouteillages n'existent qu'au Maroc.

Le "Tberguig" est le premier sport national: Surtout dans les terrasses de café et entre voisins sur les balcons. On pourrait croire que les Marocains ne s'intéressent ni à l'économie, ni à la culture et encore moins à la politique et préfèrent plutôt parler du divorce de X, de l'horrible coiffure d'Y et de l'échec professionnel de Z. Mais est-ce vraiment seulement marocain?

Toutes les Marocaines ne pensent qu'à se marier: Et n'ont aucune ambition professionnelle. Le but ultime d'une Marocaine, selon un cliché largement répandu, c'est de se marier (de préférence avec un homme riche) pour rester à la maison et regarder la télé en criant contre la femme de ménage, le jardinier et le chauffeur.

Les moyens de transport au Maroc sont des chameaux: Parmi toutes les phrases loufoques que les MRE ont pu entendre, celle-ci remporte certainement la palme d'or. A force de recevoir des cartes postales de dunes de sable, certains commencent à croire que les Marocains se déplacent vraiment à dos de dromadaires (non, ce ne sont pas des chameaux).

La plupart des Marocaines sont des prostituées: Les Marocaines seraient toutes des "Loubna Abidar" dans le film "Much Loved", à la recherche d'un Saoudien plein aux as, qui ferait ses "emplettes" au Maroc comme dans un marché en choisissant une fille de joie qu'il jettera pour une autre cinq minutes après. Si la prostitution existe bel et bien dans le royaume (comme partout), ce cliché porte quand même atteinte à l'image des Marocaines.

Le Maroc se résume à Marrakech, le couscous et Gad Elmaleh: Non, Marrakech n'est pas la capitale marocaine. Oui, on peut faire du ski au Maroc et manger des msemmen, des beghrir ou de la pastilla au pigeon. Et ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres spécialités culinaires. Et Gad Elmaleh n'est pas le seul humoriste d'origine marocaine à s'être fait connaître à l'étranger.

Les Marocains sont tous des corrompus: C'est un autre cliché très répandu, selon lequel on peut tout négocier au Maroc. Un petit billet par ci au policier pour éviter une amende, un billet par là pour se retrouver en tête de file quand on fait la queue et le tour est joué! Le royaume, bien souvent pointé du doigt, n'a pourtant pas l'apanage de cette pratique, et les initiatives pour mettre fin à ce fléau se sont multipliées ces dernières années.

Le Maroc est le pays de la sorcellerie: Tu veux qu'une personne tombe follement amoureuse de toi? Que ta pire ennemie échoue tout ce qu'elle entreprend? Bienvenue au Maroc, le pays où tout les voeux sont exaucés par de simples "tours de passe-passe".

LIRE AUSSI: