LES BLOGS
31/10/2015 12h:06 CET | Actualisé 31/10/2016 06h:12 CET

Le Zapping du net #11 - La relève de la chanteuse Sina est là

INTERNET - L'enfance rêvée d'Aylane Kurdi, la relève de Sina et un humoriste à la tête d'un Etat. Chaque semaine, on refait l'actu avec une sélection d'articles, de tweets et de vidéos qui ont fait le tour de la toile. Bienvenue dans notre 11ème Zapping du net.

Le tube de la semaine : Sina peut aller se rhabiller

La relève de la chanteuse Sina est là, et elle risque de faire encore une fois le tour du web. Une "artiste" dont on ignore toujours le nom vient de publier un vidéo-clip où elle rend un drôle d'hommage au kick-boxeur Badr Hari. La jeune femme tente de faire oublier la fausseté des notes en s'essayant à l'humour, mais sans grand succès.%

L'enquête de la semaine

La création de la semaine: Si les enfants avaient l'enfance qu'ils méritaient

Le peintre Gunduz Aghayeb publie une série de dessins appelée "Imagine" où il s'intéresse aux enfants. L'artiste reprend des photos historiques, dont celle du Syrien Aylan Kurdi, échoué sur une plage méditerranéenne et refait la scène dans un contexte où des enfants n'auraient pas souffert le martyr en se retrouvant dans des zones de guerre. Aghayeb revient aussi sur la guerre du Vietnam avec la très connue "Napalm Girl". Une galerie qui vaut le détour.

A lire sur Bored Panda (en anglais)

Le questionnement de la semaine: Que faire si Daech vole vos photos?

Des problèmes de droit d'auteur à l'ère d'Internet sont très fréquents. Mais que faire lorsque l'entité qui a volé votre photographie pour en faire une affiche de propagande est l'Etat islamique? Le photographe Brian McCarty en a fait l'amère expérience. Un de ses clichés censé dénoncer les répercussions de la guerre et du terrorisme sur les enfants a été repris par la communication de Daech qui n'a pas hésité à en faire un visuel de propagande suite aux récentes attaques que le groupe terroriste a subies.

A lire sur Peta Pixel (en anglais)

L'élection de la semaine : L'humour pour combattre la corruption

Elire un président sans aucune expérience dans la politique et qui a une longue carrière d'humoriste derrière lui, c'est le choix des citoyens du Guatemala qui souhaitent tourner une fois pour toutes la page de la corruption qui a rongé le pays. De fait, l'ex président et l'ex vice-présidente du pays sont actuellement en prison pour organisation de réseaux de corruption. Jimmy Morales sera-t-il plus intègre? En tout cas, il est conscient de l'enjeu de son élection. "Avec ce vote, vous m'avez fait président, j'ai reçu un mandat et ce mandat doit servir à lutter contre la corruption qui nous a rongés", a-t-il déclaré à la télévision.

A lire sur La nouvelle république

Le reportage de la semaine : Femmes écrites

la journaliste de l'agence Reuters Zohra Bensemra est revenue, dans une série de reportages, sur la beauté des femmes tatouées d'Algérie. "La femme algérienne était jugée selon ses tatouages", rappelle le Telegraph. "Plus elle était tatouée, plus elle était prisée par les hommes du village." Le tatouage aurait aussi eu des bienfaits sur la stabilité de la femme tatouée. "Il ramenait la chance, les enfants et sauvait les mariages", confie une des femmes interrogées dans le cadre de ce reportage.

A lire sur le Telegraph (en anglais)

LIRE AUSSI: