LES BLOGS
12/12/2015 09h:29 CET | Actualisé 12/12/2016 06h:12 CET

Le Zapping du Net #16 - Un t-shirt de Daech pour promouvoir la paix

INTERNET - Un artiste marocain incorpore un message de paix au drapeau de l'organisation Etat islamique, les talents cachés de Michelle Obama, les souffrances des hommes mariés à des femmes accro à Instagram... Chaque semaine, on refait l'actu avec une sélection d'articles, de tweets et de vidéos qui ont fait le tour de la toile. Bienvenue dans notre 16ème Zapping du net.

INTERNET - Un artiste marocain incorpore un message de paix au drapeau de l'organisation Etat islamique, les talents cachés de Michelle Obama, les souffrances des hommes mariés à des femmes accro à Instagram... Chaque semaine, on refait l'actu avec une sélection d'articles, de tweets et de vidéos qui ont fait le tour de la toile. Bienvenue dans notre 16ème Zapping du net.

La création de la semaine - Un t-shirt de Daech pour la paix

Mohammed Roshdi, un artiste peintre marocain, a créé un t-shirt qui détourne le logo de Daech pour remplacer le texte initial du drapeau noir par "amour, paix, tolérance". "Le but est simple: de loin le t-shirt pourrait choquer, mais si l'on s'approche on va constater qu'il porte un message humain (...), c'est un peu la même chose avec l'islam", confie-t-il à nos confrères de Telquel.ma. Le t-shirt est en vente à 150 dirhams sur la page officielle du distributeur.

A lire sur Telquel

La rappeuse de la semaine - Yo Dawg, it's Michelle Obama!

Le couple Obama, rois de la com'? Après que son mari a participé à une vidéo humoristique pour promouvoir le nouveau système d'assurance médicale instauré lors de son mandat, Michelle Obama s'improvise rappeuse pour la chaîne College Humor (qui comptabilise plus de 10 millions d'abonnés) afin d'inciter les jeunes à poursuivre leurs études. Le titre "Go to College" a enregistré plus d'un million de vues en moins de 24 heures.

Le témoignage de la semaine - "I'm an Instagram husband"

"Au fait, je suis un selfie stick humain." Une vidéo comique postée sur les réseaux sociaux se moque gentiment des "Instagram husbands" (comprenez les hommes mariés à des femmes accro à Instagram). Témoignages tristement hilarants et scènes drôles sont au menu. Car le "Instagram husband" souffre au quotidien en prenant des milliers de clichés de sa femme hipster qui ne rate pas un mur de briques pour prendre la pose, prend des milliers de selfies par jour pour avoir l'air heureuse et ne peut pas manger un repas sans lui consacrer un photoshoot. Depuis sa publication le 8 décembre sur la chaine Youtube "The Mystery Hour", la vidéo a été visionnée plus de 2,5 millions de fois.

Le tweet de la semaine - Une dictatrice qui va mettre tout le monde d'accord

L'appel de la semaine - "Allo, Daech, s'il vous plait arrêtez"

Pour le dalaï-lama, il faut dialoguer avec Daech. Vraiment? L'information a été, depuis sa publication sur les portails d'information, tournée en dérision par les utilisateurs de Twitter. La presse chinoise l'a même accusé d'être un sympathisant de l'organisation Etat islamique. Florilège des meilleurs détournements.

"Hey Dalai, nous devons leur parler. Puis discuter avec les loups pour qu'ils arrêtent de manger des lapins."

Le steak de la semaine - Il a 15 ans et coûte 3000 euros

Vous y penserez deux fois avant d'en avaler une bouchée. Cette semaine, O, le cahier de tendances de l'OBS, nous a fait découvrir "l'hibernation", une méthode de congélation de la viande rouge qui la rend meilleure. L'idée est de prolonger la maturation de la viande pendant 30 à 50 jours, selon le morceau de viande, ce qui en améliorerait le goût, comme pour un bon vin. Chez un des bouchers stars de Paris, une côte de boeuf ayant subi ce processus peut coûter jusqu'à 3.000 euros.

A lire sur l'OBS

La révolution de la semaine - A quoi ressemblera le journalisme demain?

Saviez-vous que 4 personnes travaillent à plein temps sur Snapchat chez CNN? Les Inrocks ont publié un article sur les nouvelles techniques du journalisme qui s'adapte à l'ère des réseaux sociaux et souhaite "cueillir les lecteurs" là où ils sont. Vidéos verticales, photos éphémères... Les stratégies diffèrent mais se concentrent désormais toutes sur le mobile. Tour d'horizon.

A lire sur Les Inrocks