LES BLOGS
29/09/2015 04h:44 CET | Actualisé 29/09/2016 06h:12 CET

Quelques mots à madame Marine le Pen et tous ses compagnons

Pour dénoncer le discours ambiant dans les médias européens qui fait des étrangers des boucs émissaires. Et Dieu sait que je n'ai nulle envie de remuer les couteaux dans les plaies.

Que ferez-vous madame si des étrangers, disons des Africains, débarquent armés dans toutes les villes de France, et commencent à piller les banques, dévaster les maisons tuant tout ce qui bouge devant eux pour imposer leur ordre?

Je pense que vous vous révolterez puis commencerez à organiser la résistance afin de vous libérer de leur emprise.

Et bien c'est exactement ce qui s'était passé il y a 183 ans lorsque les Français débarquèrent en Algérie au port de Sidi Fredj, à l'époque Sidi Ferruch. Et cela ce sont même vos historiens qui le disent.

La razzia avait commencé en 1830 et dure jusqu'à aujourd'hui, je dis bien jusqu'à aujourd'hui et cela c'est encore d'éminents intellectuels qui le disent des deux côtés de la Méditerranée.

Alors ne me dites pas aujourd'hui chère Marine que tous ces africains particulièrement tous ces maghrébins musulmans qui viennent chez vous étudier ou chercher un travail menacent la quiétude de la France.

Ils étaient, sont et resteront d'un grand apport pour la France et l'Europe vieillissante.

Je vous prie madame de cesser de taper sur les plus faibles et faites plutôt face aux puissants qui vous exploitent.

LIRE AUSSI: Le p'tit Sarko, si vulgaire et si peu instruit, s'inquiète de l'avenir de l'Algérie

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.