LES BLOGS
26/12/2015 11h:56 CET | Actualisé 26/12/2016 06h:12 CET

L'inlassable combattant restera à jamais dans nos coeurs

Twitter/Dzfoot

"La véritable élite est celle qui fait passer tout avant le souci de soi", Hocine Ait Ahmed

Ils en voulaient tous mais lui encore plus. Oui, il voulait une Algérie enfin démocratique reposant sur les principes de droit. Mais l'infatigable combattant est mort sans que soit réalisé le rêve de la révolution algérienne (1954-1962) qu'il avait aidée à fleurir dans le monde entier: au Caire, à Bandoeng et partout dans le monde.

Le leader du FFS (Front des Forces Socialistes), qu'il avait créé pour faire barrage à la dictature, n'avait pas cessé de se battre pour l'indépendance du pays puis pour la démocratisation du régime algérien.

Pourquoi notre émoi, notre douleur en Algérie et partout dans le monde à l'annonce le 23 décembre de cette année du décès du grand révolutionnaire Ait Ahmed ?

Comme le Che, Mandela, Ben Mhidi, Ben Barka, Boudiaf et tant d'autres qui ravissent nos cœurs, Ait Ahmed a toujours été de notre côté, du côté de la justice et de la vérité. Il voulait à tous ce qu'il voulait à lui et les siens : la paix et vivre sans hoggra, libre dans des pays démocratiques.

Qu'avaient-ils lui et tous ces grands hommes ? Ils avaient l'amour, de l'humain et de l'équité, l'engagement pour l'indépendance des pays du Sud et la libération des peuples du Nord de l'exploitation par le capitalisme. Ils avaient l'amour des droits de l'Homme pour tous les hommes.

LIRE AUSSI: Hocine Aït Ahmed : l'homme qui aimait les militants et les Algériens

Nous ne cesserons jamais de toujours les admirer de n'avoir jamais abdiqué. Et quelle foi avaient-ils en se dressant contre les dictatures.

L'Algérien kabyle Ait Ahmed est allé rejoindre les siens. Il restera à jamais dans nos cœurs. Et l'ultime hommage à lui rendre est de continuer son combat : pour la justice et contre l'oppression.

LIRE AUSSI PARMI LES BLOGS: Hocine Ait Ahmed tire sa révérence

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.