LES BLOGS
22/11/2014 15h:15 CET | Actualisé 22/01/2015 06h:12 CET

Escalades de violence en Palestine

Après qu'en Europe, le 13 octobre 2014, le Parlement britannique eut voté une motion en faveur de la reconnaissance de l'État de la Palestine, le 30 du même mois, la Suède l'a reconnu officiellement. Quand à l'Assemblée nationale française et le sénat, ils examineront respectivement le 28 novembre et le 11 décembre 2014 la proposition de résolution socialiste qui invite le gouvernement à reconnaître l'État palestinien.

Après qu'en Europe, le 13 octobre 2014, le Parlement britannique eut voté une motion en faveur de la reconnaissance de l'État de la Palestine, le 30 du même mois, la Suède l'a reconnu officiellement. Quand à l'Assemblée nationale française et le sénat, ils examineront respectivement le 28 novembre et le 11 décembre 2014 la proposition de résolution socialiste qui invite le gouvernement à reconnaître l'État palestinien.

Tout cela est venu après les crimes commis l'été passé par l'armée israélienne à Gaza et la situation intolérable en ce territoire.

L'espoir de la paix en cette région a été relancé.

Mais dans le blog du monde diplomatique du 18 novembre 2014 Alain Gresh qui maîtrise assez ce dossier avait prévenu: "Et si la France reconnaît officiellement l'État palestinien, on ne pourra que s'en réjouir, mais modérément. L'acte aura pour conséquence de confirmer la présence de la Palestine sur la carte politique et diplomatique. Mais au-delà? Même en supposant que la solution à deux États soit encore possible malgré la colonisation, la question est de savoir si la reconnaissance la rend plus proche. Or, elle ne met un coup d'arrêt ni à l'extension des colonies, ni à la judaïsation de Jérusalem, tandis que les Palestiniens subissent une répression quotidienne. Et que dire de la situation à Gaza, où la reconstruction est bloquée par le siège israélien, auquel l'Égypte du maréchal Sissi apporte sa contribution?"

LIRE AUSSI:

Ceci est d'autant assez vrai puisque les violences ont bel et bien repris. L'attentat du 18 novembre 2014 avait été meurtrier, il a coûté la vie à quatre rabbins et deux palestiniens. Ce que tous les pacifistes dans le monde déplorent assez. L'on se demande toujours encore si les palestiniens et les israéliens ne vont pas réitérer ces erreurs commises lors de la colonisation de l'Algérie par la France. N'est-il pas urgent de tirer les leçons des expériences d'autres peuples et de mettre fin au conflit?!

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.