LES BLOGS
13/09/2015 14h:47 CET | Actualisé 13/09/2016 06h:12 CET

Est-ce vraiment nécessaire ?

Pixabay/Andrys

On nous annonce depuis des semaines la fin du DRS mais on nous dit rien de ce qui nous intéresse vraiment: si un jour on va vraiment vivre libres dans un pays prospère.

Parfois, je me demande qu'est ce qui m'oblige à me tenir informé tout le temps des malheurs du monde et des injustices alors que je reste si impuissant à faire quoi que ce soit et aider.

Durant ma jeunesse, j'avais tant d'admiration pour les révolutionnaires et tous ceux qui influaient sur le cours des choses et amenaient assez de justice sociale. J'admirai les libérateurs.

Mais au fil du temps qui passait je désenchantais: les forces du mal refluaient et triomphaient dans le monde.la masse des déshérités augmentait toujours plus.

C'est encore sûrement mon appartenance au monde des démunis avides de changer leurs conditions sociales qui me pousse à m'intéresser à ce qui se passe dans le monde, à guetter l'étincelle de vie qui bouleversera les rapports en ce monde impitoyable.

Mais force est de constater que depuis des décennies, rien absolument ne surgit pour nous tirer tous du fond du gouffre ; la planète étant de plus en plus menacée par les guerres qui n'en finissent pas.

Alors s'informer, c'est quasiment tout le temps relire la même chose, les mêmes articles qui tirent la sonnette d'alarme que le monde va mal. Et qui nous disent que les riches s'enrichissent alors que la pauvreté continue ses destructions...

Camus pourtant avait avancé une explication : "Qui répondrait en ce monde à la terrible obstination du crime, si ce n'est l'obstination du témoignage ?"

A LIRE AUSSI: Algérie: n'est-il pas temps, vraiment temps d'innover?

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.