LES BLOGS
10/04/2015 08h:39 CET | Actualisé 10/06/2015 06h:12 CET

Algérie par ci, Algérie par là...

Algérie par ci, Algérie par là... On ne cesse pas d'évoquer ce pays sur internet. Et de dénigrer ses gouvernants et son sous développement qui dure, dure...

Ceux qui ont l'Algérie au cœur n'acceptent pas qu'il stagne ainsi et régresse aussi beaucoup.

Et depuis tant de temps, et malgré l'intermède des années d'opulence, le génie algérien ne surgit pas et les enfants du pays doués ou pas continuent à privilégier le chemin de l'exil.

Alors est ce le vivre-ensemble qui pose problème? Je ne le pense pas: Beaucoup ne disposant pas du minimum vital, excellent dans les respects mutuels, la violence on la rencontre toujours chez les mêmes qui se croient au dessus du lot, avec plus de droits que tous les autres. Et la masse des algériens ne demande que le minimum vital pour vivre dans les tranquillités. Alors?

S'il y a apparemment beaucoup d'appartements et de véhicules, en Algérie, l'honnête travailleur peut trimer toute sa vie sans accéder à ces biens. Et continuer à vivre chez ses parents, la plupart généralement dans la promiscuité. Ne croyez pas que chaque algérien, dispose de ces beaux véhicules qu'on voit souvent dans les rues même des villages éloignés. Et pour les vacances, beaucoup ont oublié jusqu'à leur existence: On survit juste difficilement sédentarisés. Alors l'Algérie?

Un beau pays riche qui ne profite pas à ses habitants? C'est certains que la majorité n'a point les facilités de la minorité de nababs. Elle éprouve beaucoup de problèmes. Et comme le répété le vieil ami médecin "certes on vit un peu mieux que sous les dures années de la colonisation française". Et si les colons sont bel et bien partis, le pays plus de cinquante années après l'indépendance de 1962, n'arrive pas à trouver les formules pour son autosuffisance.

Et qu'est ce qui fait encore plus mal aux algériens critiques et qui se rongent les ongles? Nous ne cessons pas d'assister aux gabegies et les dilapidations des richesses nationales. Il est impensable qu'au pays de la révolution de 1954 d'accepter que l'on vole les biens du pays et le montrer de façon ostentatoire.

Cela dure depuis longtemps. Et comprendront-ils une fois que cela a trop duré?

Les algériens, leur principal vœu, est que cela cesse. Il faut très vite remettre le pays sur les rails du développement. En ne donner aux enfants que des exemples de rectitude.

Il est grand temps que tout change pour permettre au génie Algérie d'émerger. Ce génie tant apprécié sous d'autres cieux chez notre diaspora.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.