LES BLOGS
18/01/2016 04h:22 CET | Actualisé 18/01/2016 07h:26 CET

Palestine, la taupe d'Oslo et l'errance

Facebook

Cela ressemble un roman de John Le Carré, l'élément de suspense et l'épaisseur psychologique en moins. Un palestinien qui travaille depuis deux décennies au sein de l'OLP et plus précisément à la cellule de négociations avec Israël était une taupe.

Israël savait donc d'avance ce que les négociateurs palestiniens - franchement méprisés par feu Edward Saïd pour leur peu de compétence - allaient dire ou proposer. L'Etat hébreu était même informé des intentions de Mahmoud Abbas. Il prenait les devants en « informant » les américains et les européens, lesquels pour «sauver la négociation » mettaient la pression sur le chef de l'autorité palestinienne sans doute surpris de voir que ce qu'il disait en cercle restreint parvenait rapidement à Washington et Bruxelles.

Avant cette affaire, les documents fuités vers la chaine al-jazira qui les a diffusées en feuilleton sous le titre « awraq falastinia » (Palestine Papers) montraient à quel point les «négociateurs » qui se faisaient mener en bateau depuis les accords d'Oslo étaient encore pire que ne l'imaginaient leurs adversaires.

Les concessions que ces négociateurs étaient prêts à concéder avaient suscité l'ébahissement des commentateurs israéliens, certains ont reproché à leur gouvernement d'avoir laissé passer une si belle opportunité de solder le «problème » à si bon compte. Mais les gouvernements israéliens, qu'ils soient de gauche ou de droite, n'ont jamais cherché une solution. Ils jouent à négocier mais juste pour gagner du temps et occuper, au sens physique, le terrain.

LIRE AUSSI:

Arrestation d'un collaborateur de Saeb Erakat, espion d'Israël au cœur de l'Autorité Palestinienne

Deux à trois choses à redire sur la Palestine et son occupation coloniale

Cela, les Palestiniens, l'ont vite compris. Les seuls qui faisaient semblant de ne pas avoir compris sont les dirigeants de l'Autorité Palestinienne et sa caste de «négociateurs » dont Saeb Erakat est la figure emblématique.

Cette caste ne négocie pas, elle «vit » des négociations. Son statut social est assuré tant que les négociations durent et n'aboutissent jamais. Les accords d'Oslo signés le 13 septembre 1993 étaient censés aboutir à un Etat palestinien en cinq ans. Nous sommes en 2016...Plus personne de sérieux ne parle d'Oslo. Il y a un mur israélien et un territoire palestinien encore plus grignoté que jamais... La seule chose qui a été produite par Oslo a été en définitive la caste d'Oslo.

Une calamité. Une taupe israélienne ne change pas à cette réalité lourde. La taupe, ce sont les accords d'Oslo. Ils ont été le début d'une longue errance... dont la Palestine n'est pas encore sortie.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.