LES BLOGS
22/02/2015 08h:07 CET | Actualisé 04/05/2016 06h:57 CET

Tout simplement sublime, le dernier clip de Don BIGG

MUSIQUE - Je viens de regarder le dernier clip "TJR" du grand rappeur marocain Don BIGG, Taoufik Hazeb de son vrai nom, sorti le 14 février, date de naissance de son fils. Le clip est tout simplement sublime.

MUSIQUE - Je viens de regarder le dernier clip "TJR" du grand rappeur marocain Don BIGG, Taoufik Hazeb de son vrai nom, sorti le 14 février, date de naissance de son fils. Le clip est tout simplement sublime.

Le thème choisi est bien de chez nous: le père qui s'adresse à son fils qu'il veut voir réussir sa scolarité et sa vie. Des paroles pleines d'émotion et puisées dans un vocabulaire simple, sans tomber ni dans la vulgate ni dans l'exotisme.

Une musique sublime avec une cadence d'interprétation et un débit finement ajustés et qui transportent affectueusement l'auditeur à travers trois générations: la grand-mère décédée d'un cancer (clin d'œil affectueux de l'artiste à sa défunte mère), le père qui chante et enfin le présent et l'avenir qu'incarne le fils.

Le tout merveilleusement scénarisé dans un décor naturel des plus fabuleux du côté de la ville de Fkih Ben Salah donnant à voir des images qui émerveillent à vous couper le souffle.

Dans un échange à travers les réseaux sociaux, Don BIGG m'écrit: "Je voulais passer un message qui me tenait à cœur, mais aussi réussir un pari, celui de montrer un Maroc aussi beau que sur les caméras, notamment américaines, qui viennent tourner ici".

Et le rappeur d'ajouter: "Je veux que l'on fasse rentrer dans nos têtes l'idée que la médiocrité au niveau de l'image et de la créativité n'est pas typiquement marocaine, mais que c'est une question de bonne volonté".

Ayant rétorqué, pour ma part, que c'est certes une question de bonne volonté, mais aussi de moyens, comme à son habitude et avec le franc-parler qu'on lui reconnaît, la réplique de Don BIGG fut immédiate et sans détour: "Oui, c'est sûr que c'est aussi une question de moyens. Le problème c'est quand les moyens suivent, mais servent plus les intérêts personnels au lieu de l'investissement dans l'art et la créativité".

Toutes mes félicitations cher Don BIGG et merci de nous permettre, à travers ce nouveau clip, de mieux voir et d'apprécier la beauté de ce Maroc que nous aimons si fort: beauté des paysages, beauté de l'âme marocaine authentique et beauté de l'art marocain.

Cet art que des artistes talentueux comme toi, chacun à sa manière, travaillent à arrimer à l'universalité, avec l'attachement nécessaire à notre spécificité et à notre profondeur ancestrale.

Merci cher DON BIGG pour ce grand moment d'émotion qui m'a fait plonger dans le souvenir de feu mon père qui, lui aussi, tenait absolument à ce que j'aille à l'école, fût-elle à une dizaine de kilomètres de notre village.

Mille mercis encore cher DON BIGG d'avoir ravivé en moi les sentiments d'affection du père que je suis et qui a tout fait pour que ses deux enfants ainés réussissent leur vie, fût-elle à des milliers de kilomètres du Maroc.

Chapeau l'Artiste!

Galerie photo Don Bigg en images Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.

Galerie photo Don Bigg en images Voyez les images