LES BLOGS
29/06/2015 14h:31 CET | Actualisé 29/06/2016 06h:12 CET

A toi qui mates, voyou primate

HARCELEMENT - A toi qui mate, voyou primate, qui passe ta journée dans des cafés, à siroter ton thé, à inspecter les rues pour y trouver le moindre cm² de chair fraîche à scruter. Tu tentes une approche, tu te fais jeter et tu nous sors les grands discours moralisateurs. Tu souffres probablement d'un dédoublement de personnalité car en journée tu sembles choqué par ce que tu vois et le soir... le soir seul Dieu et Google savent ce que tu fais.

HARCELEMENT - A toi qui mates, voyou primate, qui passe ta journée dans des cafés, à siroter ton thé, à inspecter les rues pour y trouver le moindre cm² de chair fraîche à scruter. Tu tentes une approche, tu te fais jeter et tu nous sors les grands discours moralisateurs. Tu souffres probablement d'un dédoublement de personnalité car en journée tu sembles choqué par ce que tu vois et le soir... le soir seul Dieu et Google savent ce que tu fais.

Un bout de viande et tu sors les canines tel un chien de rue affamé se ruant sur la curée après une journée de chasse. Contrôle tes pulsions bestiales, le vrai jihad est dans la tête, occupe ton esprit d'une manière saine.

Au pire une robe devrait te faire le même effet qu'à celle qui la porte: une belle jambe! Mais non apparemment cela ébranle ta foi. Elle repose sur si peu. Couvez donc cette jambe que je ne saurais voir. Hypocrisie quand tu nous tiens.

Et pourtant Dieu aime la beauté quand cela semble t'offusquer. Et pourtant c'est une femme qui t'as mis au monde, allaité et visiblement supporté. Et pourtant si tu cherches la piété le jihad des yeux ne devrait-il pas te contenter?

L'oisiveté est mère de tous les vices, et vu le temps que tu passes à glander elle en a fait des petits chez toi. La religion ne s'arrête ni à un dress code ni à un régime alimentaire. C'est une hygiène personnelle basée sur des piliers élémentaires, nourrissant l'esprit grandissant l'âme. Mais pour accéder à ce nirvana il faut chasser l'infâme.

Quant à l'argument religieux que tu arbores, même là tu ne t'es pas foulé. Car si tu avais fait l'effort de rechercher la vérité, tu te serais aperçu de l'importance de la femme dans "notre" religion.

Quand en Arabie avoir une fille était signe de déshonneur, quand en Grèce elle était considérée comme un objet qui s'échangeait dans les marchés, notre prophète apporta un vent de modernité en ramenant le statut de la femme à celui de l'égale de l'homme en clamant haut et fort:"Les femmes sont les consœurs des hommes.". Il conseilla d'être tendre et patient avec elles: "les femmes ont été créées d'une côte, si tu cherchais à vouloir la redresser, tu la briserais, conduis-toi bien avec elle et vous pourrez vivre ensemble".

Il en aimait la compagnie à tel point qu'il refusait les invitations si jamais l'hôte n'admettait pas sa femme avec lui. Le prophète dit selon un hadith: "De cette vie, j'ai aimé les femmes et le parfum, et la prière a été amenée à être un plaisir pour mes yeux." Et toi qu'as-tu aimé dans cette vie? Si tant est que tu aies aimé quelque chose.

Pourquoi et comment a-t-on pu rater ton éducation à ce point ?

‪#‎Mettre_une_robe_nest_pas_un_crime‬

LIRE AUSSI:

Galerie photo Le web se mobilise pour les deux filles arrêtées à Inzegane Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.