LES BLOGS
12/05/2016 09h:38 CET | Actualisé 13/05/2017 06h:12 CET

Tourisme: Tout va très bien Madame La Marquise

ASSOCIATED PRESS

A croire les récentes communications du ministère et de l'Office du Tourisme, la crise est derrière nous et les beaux jours nous attendent. Ah que de belles promesses.

Nous allons donc réaliser le même nombre de touristes qu'en 2015 (année du triple attentat): les chiffres chez les hôteliers sont totalement à l'opposé.

De nombreux hôtels demeurent fermés, certains n'ouvriront pas même en août, ceux qui sont ouverts affichent un recul entre 50% et 80% de leur taux d'occupation. La Grande-Bretagne et la Belgique interdisent à leurs ressortissants de se rendre chez nous.

Nous avons donc sécurisé les zones et sites touristiques après l'attentat du Bardo!

La quarantaine de morts sur la plage de Sousse, la police qui intervient après 40min, c'est cela la sécurisation décrite par Mme la ministre?

Nous, les hôteliers, investissons dans la sécurité de nos établissements, achetons (au prix fort) les portiques, détecteurs, caméras... mais exigeons que l'accès de chaque hôtel soit protégé par un policier armé, car nous estimons que c'est le seul rempart contre un fou armé.

Le tourisme, ah ce tourisme que nous comparons à la 5ème roue du carrosse de l'économie Tunisienne.

Savez-vous que cette industrie (le tourisme) est indispensable à la croissance de l'économie tunisienne? Savez que ce secteur affecte de manière transversale toute l'économie tunisienne?

Le transport, l'agriculture, l'artisanat, l'agroalimentaire, le textile, la santé, le bâtiment, la finance... tous ces secteurs sont dépendants du Tourisme.

Sommes-nous conscients des enjeux?

La faillite du tourisme nous guette. Avons-nous mesuré les conséquences?

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Les plus belles plages de Tunisie en 2015