LES BLOGS
19/11/2015 03h:24 CET | Actualisé 19/11/2016 06h:12 CET

Tristesse et impuissance

TERRORISME - Ce qui me choque d'abord c'est que malgré l'accumulation insensée des cadavres depuis le 11 septembre 2001 à nos jours, le monde occidental semble avoir perdu le sens chronologique de l'histoire accompagné d'une perte définitive de la mémoire. Car il y a une logique avec les raisons implacables qui guident les événements, qui dépassent toutes les mesures de la folie. Une logique que beaucoup ont tout intérêt à ignorer ou à railler.

Adeline Bailleul

TERRORISME - Ce qui me choque d'abord c'est que malgré l'accumulation insensée des cadavres depuis le 11 septembre 2001 à nos jours, le monde occidental semble avoir perdu le sens chronologique de l'histoire accompagné d'une perte définitive de la mémoire. Car il y a une logique avec les raisons implacables qui guident les événements, qui dépassent toutes les mesures de la folie. Une logique que beaucoup ont tout intérêt à ignorer ou à railler.

Cette logique consiste à placer simplement l'histoire en perspective depuis la fin de la décolonisation. Les guerres successives, la défaite de 1948 face à Israël naissant, l'invasion du canal de Suez, et la débâcle de la guerre des 6 jours ont marqué en profondeur l'inconscient collectif de générations successives des arabes.

Il n'y avait à l'époque aucune référence ethnique ou religieuse. Ces peuples vont finir après par se jeter corps et âme dans la promesse des croyances revanchardes dès lors teintées de religion. L'invasion de l'Afghanistan, quoique légitime après le 11 septembre, ne peut justifier la suite des événements qui ont mené du démantèlement de l'Irak, maintenant source de tous les maux, à la destruction de la Libye, pour l'installer dans le chaos et l'anarchie.

Aujourd'hui c'est la Syrie qui par sa guerre civile exacerbe les haines millénaires entre les sunnites et les chiites. Nous constatons comme réponse logique aux agressions la naissance d'un islam devenu désormais jihadiste et nihiliste. Les prêches répètent à qui veut les entendre que les leaders de ce mouvement avaient raison d'agir pour réveiller la "oumma" et révéler la véritable nature d'un occident démoniaque. On en est là. Les USA et la France semblent confirmer leurs espoirs.

Nous savons tous, bien sûr, que tout cela n'est que délire et spéculations gratuites, que des raisons plus présentables imposent des destructions et le chaos dans la région; on peut citer par exemple, les valeurs occidentales vite déclarées universelles, la démocratie copiée conforme au type occidental et les exigences géostratégiques et économiques, comme le pétrole, les milliards des monarchies du Golfe et la sécurité d'Israël.

A Paris, comme ailleurs, on fait semblant de ne pas comprendre, on compte les coups et les cadavres en sirotant un bon verre et on passe à autre chose. Le cynisme des États a détourné leur regard des millions de morts depuis l'invasion de l'Irak, des millions de morts et toute une région renvoyée des siècles en arrière, jetée dans les bras avides de haine destructrice qui poussent chaque jour un peu plus vers une guerre totale des civilisations.

Le terrorisme n'est pas une fatalité. Ni un typhon comme il s'en produit ici ou là et avec lequel on apprend à vivre tout en minimisant les dégâts. Venez faire un tour dans les bidonvilles autour de nos métropoles, vous y verrez courir pieds nus dans la poussière les futures bombes humaines.

Ce n'est pas en instaurant le chaos en Irak, en Syrie, en Libye pour une durée que seul Dieu et ceux qui guerroient en son nom connaissent, qu'on arrêtera ce fléau. 500.000 enfants morts... Et Mme Albright a jugé, dans une vieille interview et je cite, que "le choix est difficile mais le prix en vaut la peine!". Non Madame, rien ne peut justifier la mort d'un innocent, ni à Paris, ni à Madrid, ni à Tel-Aviv, ni à Gaza. Nulle part.

Repensez le monde autrement. Dépensez moins dans les missiles, et davantage dans l'éducation et la nourriture. Autorisez les médicaments génériques pour les populations que le Sida dévore. Soyez plus justes vis-à-vis des peuples opprimés. Cessez d'incriminer l'islam comme une idéologie de combat car cela ne sert qu'à ajouter de l'eau au moulin des obscurantistes.

Chanter, tambours battants, la démocratie et les droits de l'homme tout en soutenant, par intérêt, les régimes négateurs des libertés élémentaires; employer les actions humanitaires (ce service après-vente des marchands d'armes, dixit feu Mohamed Arkoun) dans les régions en conflit et, parallèlement, vendre furtivement les armes de destruction (elles sont toutes massives quand on s'emploie à faire des décomptes mortifères); user du "droit" de véto aux Nations Unies comme un droit divin des monarchies d'antan ou un droit de cuissage des seigneurs féodaux.

Voilà qui nous met, nous autres démocrates africains, arabes et musulmans, épris de votre liberté, nous qui pleurons aujourd'hui les victimes innocentes des attentats de Paris comme nous avons pleuré hier celles de Madrid ou de Casablanca, en bien mauvaise posture pour défendre cette même liberté.

Ce blog a initialement été publié dans les colonnes du journal espagnol El Mundo.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Sit-in de solidarité avec la France à Casablanca Voyez les images