LES BLOGS
18/12/2015 04h:21 CET | Actualisé 18/12/2016 06h:12 CET

L'immobilier est-il vraiment trop cher en Algérie ?

L'immobilier dans la wilaya d'Alger est sensiblement moins cher qu'à Paris, et figure même parmi les rares produits de consommation les moins chers en Algérie qu'en France. En considérant les prix de l'immobilier tel qu'illustré, il ressort que le secteur du logement reste l'un des rares à proposer des produits abordables par rapport au niveau de vie très bas des Algériens, contrairement aux idées reçues.

dr

Nombre d'analyses et d'articles traitant de la cherté de l'immobilier en Algérie comparent les prix pratiqués à Alger avec ceux de Miami, Los Angeles ou Paris et endossent l'envolée des prix de la pierre algérienne, qu'ils jugent exorbitante, à plusieurs facteurs: spéculation, marché déstructuré, blanchiment d'argent ... etc.

Cependant, cette approche qui se focalise uniquement sur l'immobilier, ignore totalement le contexte où évoluent ces biens immobiliers et ne fait aucun lien avec la cherté de la vie d'une manière générale. Pis encore, comparer les prix pratiqués dans un seul quartier d'Alger avec ceux des grandes villes occidentales sans lier cette comparaison avec le niveau de vie respectif est une pure aberration.

L'objet de la présente contribution est de remettre ce secteur dans le contexte de l'économie algérienne en comparant les prix de l'immobilier en Algérie avec ceux pratiqués en France, tout en appréciant l'indice des prix des autres produits de consommation.

Ce qui frappe en Algérie, c'est la cherté de la quasi-totalité des produits non subventionnés par rapport au revenus moyens des ménages, d'autant plus qu'ils sont produits en Algérie, sur la base d'intrants algériens et par une main d'œuvre locale.

Si les prix pratiqués en Algérie - en dehors des produits subventionnés - sont au même niveau que ceux pratiqués en France, les revenus moyens des citoyens sont loin d'être comparables. En effet quand le SNMG en Algérie atteint 154 € (18.000 DA), il est de 1.100 € en France. Ceci met en exergue les contradictions de notre modèle économique où les Algériens, en toute évidence, vivent au-dessus de leurs moyens.

Si on prend l'exemple du beurre, une barquette de 250g coûte 270 DA (2.3 €) contre 2,04 € la barquette de 250g d'une grande marque française vendue en France. Même constat pour le lait, en dehors des sachets d'eau parfumée au lait dont le prix subventionné reste à 25 DA. En Algérie, le litre de lait coûte dans les 90 DA, soit 0.76€, alors qu'en France il ne coûte pas plus de 0,83 €.

La pomme de terre ne déroge pas à cette règle: 65 DA (0,55 €) à Ali Mellah (quartier du 1er mai à Alger) contre un prix du tubercule sur les étalages du marché de Barbes à 0,70 €. Malheureusement, c'est le cas de presque tous les fruits et légumes et on peut multiplier les exemples avec la majorité des produits non subventionnés par l'Etat.

D'ailleurs, l'Indice Big Mac confirme le constat qu'on vient d'illustrer. Créé en 1986 par le magazine The Economist, cet indice offre la possibilité de comparer le coût de la vie entre différents pays. Un Big Mac en Europe, coûte en moyenne 3,70 € alors qu'en Algérie, il revient presque au même prix, soit 400 DA (3,4€) en moyenne.

Si on revient à l'immobilier, un appartement de 60 m² à Paris coûte à l'achat 420.000 € en moyenne d'après le site Meilleursagents.com. Dans la wilaya d'Alger, et selon le portail immobilier Lkeria.com, le prix moyen d'un appartement de 60 à 100 m² est de 17.240.000 DA, soit 147.000 €.

Conclusion: l'immobilier dans la wilaya d'Alger est sensiblement moins cher qu'à Paris, et figure même parmi les rares produits de consommation les moins chers en Algérie qu'en France. En considérant les prix de l'immobilier tel qu'illustré, il ressort que le secteur du logement reste l'un des rares à proposer des produits abordables par rapport au niveau de vie très bas des Algériens, contrairement aux idées reçues.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

Galerie photo Quelques belles résidences d'Algérie Voyez les images