LES BLOGS
10/03/2016 12h:01 CET | Actualisé 11/03/2017 06h:12 CET

Djamel-Eddine Taleb: Nost-Algeria

Djamel-EddineTaleb , est un auteur, traducteur et journaliste algérien établi à Londres depuis plus de 16 ans .L'homme qui excelle dans la poésie vient de publier un recueil de poèmes en langue arabe intitulé "Nost-Algeria" aux éditions "Chouroufat (Terrasses)" basée à Londres, et les éditions "Mim" en Algérie.

Facebook

2016-03-08-1457465460-4460099-huff3.jpg.jpg

Djamel-EddineTaleb , est un auteur, traducteur et journaliste algérien établi à Londres depuis plus de 16 ans .L'homme qui excelle dans la poésie vient de publier un recueil de poèmes en langue arabe intitulé "Nost-Algeria" aux éditions "Chouroufat (Terrasses)" basée à Londres, et les éditions "Mim" en Algérie.

Comme son nom l'indique, le recueil soulève les sentiments de "Nost-Algeria", de nostalgie et d'amertume. Beaucoup de textes abordent surtout l'amour de la mère-patrie : l'Algérie, que l'auteur avait quitté pour s'installer à Londres au cours de l'été de l'année 1999. "Nost-Algeria", le poème que porte aussi son recueil comme titre, est dédié à son ami l'homme de culture et journaliste algérien Bakhti Benaouda, assassiné par le terrorisme à Oran, en mai 1995.

Il est également dédié au penseur français né en Algérie, Jacques Derrida, qui a formulé l'expression "Nost-Algerie". Le recueil, un livre de poche de 70 pages, est composé de 26 poèmes. Djamel-Eddine Taleb a déjà publié, à Londres, en 2002 un recueil de nouvelles intitulé "Uniformes, barbes et fleuves de sang "qui évoquait la décennie noire ayant frappé' Algérie dans les années 1990

2016-03-08-1457458388-2023491-huff2.jpg

SYNOPSIS

Nost Algeria écrit par Djamel-Eddine Taleb repose sur cette trame poétique dont se détache en particulier un hommage quoi ! Une admiration profonde a son ami le journaliste et homme de culture Bakhti Benaouda parti un certain mois de mai. Justement ce "Mai", cet intermède injuste et blessant qui se greffe à la mort et l'étourderie du temps, fait partie du naguère ... et maintenant à l'heure de l'éclosion des bourgeons ?

Taleb ne tourne pas le dos car il ne craque pas sous l'effet du matériel. Bien au contraire, le poète s'astreint à ce sillage de fidélité, ne voulant guère changer d'Horizon. Kad naltaki ghadan ...(Possible qu'on se rencontrerait demain) le conditionnel couple avec le probable... une promesse en filigrane pour contourner l'oubli. Lan ahmila hama al aghani (Je ne porterai pas le souci des chants), dit-il, la rencontre a imposé ses exigences et le poète pourfend les embûches ne voulant point charrier l'héritage de l'amertume (Lan ajoura miratha achajan) dans tout l'étirement de l'Algérie.

Meilleur prélude d'un recueil qui permet de parcourir sereinement ces fragments de mots ou le court de l'expression fait jaillir la multitude des sens. Florilège de l'œuvre, ce petit poème passionnant réservé à sa femme, Docteur Imen, un poème qui nous renvoie revivre ses escapades à la recherche d'une flopée d'éléments dans un univers si vaste .

Les choses de la vie, en somme, du corps tout d'abord, puis ces portes fermées alors que d'autres sont ouvertes, puis c'est l'indéfini où la réponse bute devant la question. Le parallèle, le poète ne le fait pas, il explore en linéaire, puis en spirale, ce cœur mais atterri à merveille dans ce fabuleux qualificatif épithète "Fi al kalb Imen" (dans le Cœur il y a Imen). Qui dit cœur dit amour aussi. C'est un enchaînement d'images furtives qui défilent pour laisser la place au serment du véridique. Le poète, le mari qu'il est, fait sortir en point d'orgue le sentiment sublime à la femme de son espoir, de son espérance, une espérance qui arbore toute la tendresse de l'adoration, qui s'enchaîne et qui ne se déchaîne jamais

2016-03-08-1457457815-2695702-huffi1.jpg

Bio-résumé

Jamel-eddine Taleb est natif de la ville de Zighoud Youcef , la ville du nord Constantinois qui nous rappelle aussi la naissance de Kateb Yacine. Monsieur Taleb a commencé à publier à la fin des années 80, des petits essais dans des journaux Algériens et arabes, mais en matière littéraire, il s'est distingué par la traduction de certains travaux journalistiques du Français, pour les publier en langue Arabe.

Monsieur taleb avait amorcé son parcours journalistique avec el Khabar puis Echourouk et le Journal Londonien El Hayet . Ayant était un excellent partenaire dans la création d'œuvres culturelles au niveau de la radio régionale de Constantine, l'homme prise la chose poétique. Traducteur, présentateur , modérateur, poète et journaliste, Djamel-eddine assure des programmes politiques et culturels au niveaux de chaines arabes et nord africaines, notamment Al Magharibia de Londres

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.