LES BLOGS
18/08/2015 09h:42 CET | Actualisé 18/08/2016 06h:12 CET

Tu quoque mi fili !!!

Archives

Je ne me suis jamais senti autant trahi par l'école algérienne qu'au cours de cette soirée-là. Je suivais tranquillement le match Colombie-Uruguay retransmis en direct du stade Maracana de Rio.

Je soutenais, sans n'en laisser rien paraître, l'équipe de l'Uruguay. J'avais effectué, dans ce pays, ma première mission en compagnie de mon ami Sid Ali Benmechiche, premier martyr de la presse algérienne, abattu en face de la DGSN (Direction générale de la sûreté nationale à Alger) le 10 Octobre 1988.

Sid Ali avait un ordre de mission pour couvrir la fameuse marche des islamistes qui, partie du Ruisseau, devait rallier la Mosquée Es Suna à Bab El Oued.

La Colombie mène 1-0 quand mon fils, vêtu d'une sortie de bain fait irruption dans la chambre et sans égard pour le déroulement du match me pose la question de savoir si les joueurs de l'équipe nationale vont observer, lundi, le jeune du Ramadan alors qu'ils doivent affronter l'Allemagne.

-"Tu sais papa, le match est programmé après le F'tour. Les nôtres seront donc d'attaque."

Ce questionnement inquiet est un coup de poignard planté dans mon orgueil. Mon fils s'avère donc, comme tous ses camarades, incapable de réfléchir par lui-même.

-"Tu quoque mi fili !!! Toi aussi, mon fils !!! , lui dis-je, reprenant à mon compte les paroles qu'adressa l'empereur romain Jules César à Brutus, son fils adoptif, qui venait d'enfoncer la lame de sa dague dans la poitrine de son père en même temps qu'une vingtaine de Conjurés.

-"Kamel, lui dis-je, qu'as-tu donc appris à l'école ??"

Puis élevant la voix je lui assénai, sur la tête cette massue :

-"Ni les joueurs ni les supporters ne sont tenus, là où ils sont, de faire carême. S'ils venaient à jeûner ils rejetteraient, par excès d'orgueil, la dispense que Dieu accorde aux voyageurs. Et Dieu n'aime pas les Orgueilleux. "

-"Quand donc, comprendras-tu, fiston, ajoutai-je, que l'objectif de l'Islam n'est pas de martyriser les Hommes mais de les rendre heureux ? "

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.