LES BLOGS
07/03/2018 07h:59 CET | Actualisé 07/03/2018 08h:04 CET

Les compteurs intelligents en Tunisie: Vers une (R)évolution de la STEG!

onurdongel via Getty Images

La STEG se prépare à déployer 370 000 compteurs électriques intelligents d'ici 2020 dans le cadre de son projet Smart Grid.

C'est dans un contexte financier difficile que le déploiement des compteurs intelligents va

permettre de réduire les dépassements en matière de fraude et d'améliorer les relations

entre la compagnie et les citoyens.

Réduire la facture pour le tunisien et pour la STEG!

Outil nécessaire à la transition énergétique, les compteurs intelligent sont devenus dans les

pays développés une brique essentielle de développement du système énergétique. Ils

permettent de profiter à la fois aux citoyens et au gestionnaire électrique.

Aujourd'hui, les factures sont estimées entre deux relevées. Avec les compteurs intelligents,

elles seront établies à partir de la consommation réelle. Cela va permettre aux

consommateurs d'éviter les erreurs de facturation commises ces dernières années par la

STEG ; un pas vers la transparence entre la compagnie et ses clients!

Un véritable fardeau sur le dos des tunisiens, la facture d'électricité devrait être allégée

grâce à l'installation de ces nouveaux compteurs. En effet, le consommateur va permettre

de suivra sa consommation en temps réelle et de mieux maitriser l'utilisation de l'énergie

dans les foyers.

200 millions de dinars représentent les pertes de la compagnie nationale dues aux fraudes

en 2016. Pour la STEG, les compteurs intelligents vont permettre de baisser ces cas de

fraude en les identifiants en temps réel. Certaines interventions « présentielles » des agents

de la STEG seront notamment supprimées grâce à e nouveau système « Smart ».

Quelle stratégie pour un un fonctionnement utile.

Afin de ne pas tomber dans les pièges des mêmes projets menés par nos confrères sud-

africains, la STEG va commencer par une phase d'expérimentation dans la ville de Sfax. Le

choix de cette « région témoin » est non seulement lié à des considérations techniques du

réseau mais aussi à la croissance remarquable d'installation des panneaux photovoltaïques

domestiques dans la ville. En effet, afin qu'il soit profitable, le compteur intelligent devra

être déployés auprès des foyers gros consommateurs et ceux disposant de sources

photovoltaïques.

Un changement de la grille tarifaire de la STEG doit suivre cette phase d'expérimentation en

offrant plus d'offres de services aux consommateurs.

Socialement, un tel projet réduira à moyen terme le nombre d'agents de la STEG donc un

plan de reconversion professionnel autour du digital est nécessaire pour éviter tout

débordement syndical susceptible de bloquer une révolution numérique au sein de la STEG.

Relever tous ces challenges permettra au compteur intelligent de révolutionner la scène

énergétique tunisienne.

Toutefois, des investissements considérables sont primordiaux pour un mettre en place un

nouveau parc matériel de compteurs intelligents, potentiellement qui seront fabriqués à

l'étranger, et un système d'information moderne capable de gérer les données collectées

des compteurs intelligents.

Des investissements subventionnés par l'état, qui est actuellement en crise financière.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.