LES BLOGS
07/09/2015 06h:02 CET | Actualisé 07/09/2016 06h:12 CET

Maroc: La clarification, principal enjeu des batailles électorales futures

ÉLECTIONS 2015 - La victoire sans conteste du PJD dans les plus importantes villes du royaume laisse présager que le véritable enseignement de ce triomphe et du raz-de-marée est à chercher dans le discours des partis politiques au niveau national.

Posons-nous quelques questions:

  • Qu'est-ce que voter PPS aujourd'hui?
  • Qu'est-ce que voter UC aujourd'hui?
  • Qu'est-ce que voter PAM aujourd'hui?
  • Qu'est-ce que voter Istiqlal aujourd'hui?
  • Qu'est-ce que voter RNI aujourd'hui?
  • Qu'est-ce que voter MP aujourd'hui?
  • Qu'est-ce que voter USFP aujourd'hui?
  • Dans une moindre mesure, qu'est-ce que voter FGD aujourd'hui?

La réponse à ces questions ne semble pas si évidente alors que le vote PJD peut être soit un vote de refus des autres partis, soit un vote d'adhésion aux valeurs que ce parti prétend incarner.

Tant que les réponses à ces questions ne seront pas évidentes, il semble certain que le PJD continuera à faire de bons scores, bien que ses résultats depuis qu'il est aux affaires ne sont pas extraordinaires et très loin de ses promesses de campagne.

Le défi majeur, à mon sens, pour les autres partis politiques, sera de clarifier leur ligne politique et d'incarner une vision simple, facile à comprendre, différenciatrice et audible au sein de la société marocaine.

La défaite de candidats qui avaient un ancrage local fort dans les plus importantes villes du royaume, à Agadir ou encore Marrakech, montre que le travail sur le terrain ne peut combler le déficit de visibilité au niveau national.

La véritable opposition au PJD, si elle a lieu d'être et d'exister, est à ce prix, mais la question demeure: nos partis politiques ont-ils les moyens de cette clarification? Pas sûr...

LIRE AUSSI:Pluralisme et campagne électorale (BLOG par Fatiha Daoudi)

Galerie photoDe A à X : Un abécédaire électoral Voyez les images