LES BLOGS
16/12/2013 04h:57 CET | Actualisé 15/02/2014 06h:12 CET

Humeur de Farouk: Quelle association vous conviendrait?

La Tunisie post-révolutionnaire a connu une explosion d'associations. Mais entre coquilles vides et puits sans fonds, je vous propose une petite sélection d'associations qui travaillent sur le terrain, pour les personnes qui ont un réel besoin. Elles ont pour mot d'ordre: transparence et engagement.

La Tunisie post-révolutionnaire a connu une explosion d'associations. Mais entre coquilles vides et puits sans fonds, je vous propose une petite sélection d'associations qui travaillent sur le terrain, pour les personnes qui ont un réel besoin. Elles ont pour mot d'ordre: transparence et engagement.

Esmaani

Cette association accompagne tous les jours les personnes hospitalisées. Présente dans les hôpitaux de Charles Nicolle, Salah Azeiz, Béchir Hamza et Jendouba, Esmaani et ses bénévoles participent quotidiennement au bien-être moral et physique des malades pendant leur hospitalisation.

Alors, évidemment, certains diront: "Encore une asso dans les hôpitaux!". Au-delà des collectes et des actions ponctuelles, je préciserai que les bénévoles de cette association offrent à la fois un soutien moral (lecture, jeux, discussions, animations...) mais aussi aides dans les petits gestes de la vie quotidienne (rasage, coiffure, manucure...). Des détails pour nous, des choses essentielles pour eux, parce qu'au-delà des médicaments, des opérations et des soins pour malade, la dignité est le premier pas dans le retour à la vie normale. C'est par des gestes simples que l'association tente d'apporter un peu de chaleur pour les personnes esseulées à l'hôpital.

Croissant rouge Médina

Bien évidemment à travers le local de la médina de Tunis, je rends par la même occasion hommage à tous les membres du Croissant rouge tunisien. Des membres qui, quel que soit le temps qu'il fasse, surveillent, protègent et aident tout au long de l'année.

Pour les avoir vu enchaîner distributions de repas durant le ramadan, protection civile durant un meeting politique, et répondre calmement et en souriant aux remarques désobligeantes de passants, on ne peut que leur tirer notre chapeau.

Enfants

Améliorer les conditions de vie des écoliers dans les régions de l'intérieur. Ces mêmes régions de l'intérieur pour lesquelles - faut-il le rappeler? - grosso modo rien n'a changé.

"Wallah we can" collecte des fonds en toute transparence pour améliorer les conditions de vie des enfants: fenêtres, isolations, eau, électricité. Une démarche salutaire et loin de la sinistrose ambiante.

Pour que l'école demeure un levier, un moyen, un ascenseur social pour tous les enfants de la Tunisie.

Reso

Une association créée par les jeunes pour les jeunes. Reso se veut une organisation qui vise à aider les jeunes, à les responsabiliser et, surtout, à leur fournir les outils nécessaires dans leur vie autant professionnelle que personnelle.

Concrètement, sur le plan professionnel, des ateliers (CV, entretien d'embauche, réseautage...) animés par une bande de jeunes diplômés permettent aux jeunes étudiants à se préparer au monde du travail. Sur le plan personnel, des ateliers de développement personnel (journalisme citoyen, débat, travail en équipe...) insistent sur l'importance de l'acceptation de l'autre, du travail collectif et de la tolérance dans une Tunisie post-révolutionnaire qui se veut démocratique.

Et donc...

Il y a forcément une association qui correspond aux combats qui vous sont chers. À vous de trouver celle qui vous convient.

Retrouvez les blogs du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.