LES BLOGS
07/02/2018 05h:29 CET | Actualisé 09/02/2018 12h:26 CET

Beskla: Le projet à suivre de cette année 2018!

Facebook/Beskla

La vie est pleine de surprises, de belles surprises. L'été 2017, en tant que consultant, je me suis retrouvé dans un programme appelé "Mosta9bali" durant lequel j'ai été amené, en tant que facilitateur, à conseiller, monitorer des jeunes de Djerba qui voulaient lancer des projets éco'responsables qui ont un impact direct sur leur communauté. Et parmi toutes ces bonnes volontés, j'ai eu la chance de rencontrer deux jeunes, deux rêveurs, Aya et Youssef qui m'ont parlé d'un projet, un projet tout simple, humain et tellement porteur de sens. Des conversations passionnées durant ce programme, des veillées jusqu'à pas d'heure pour pitcher, agencer, structurer... et voilà ces deux jeunes passés du brouillon au lancement avec des étoiles plein les yeux et de la motivation à en revendre. Rencontre.

Bonjour. Présentez-vous!

2018-02-03-1517660554-5535391-Youssef.jpg

Youssef Bayouli

-20 ans

-Étudiant en 1ère année physique fondamentale à Monastir.

-Membre actif au sein de plusieurs associations: association Djerba insolite, Jeunes sciences de Djerba, AJEM Association Jlij pour l'Environnement Marin, Club robotique, Club ENIM Aerospace.

-Compétences et intérêts: Physique, astronomie, robotique, aéronautique, entrepreneuriat social, Internet des objets, intelligence artificiel.

Aya Barouni

2018-02-03-1517660610-5928892-Aya.jpg

-18 ans.

-Bac Math lycée Houmt Souk Djerba.

-Membre actif au sein de l'Association Jilij pour l'Environnement Marin, l'Association Jeunes Sciences club astrophysique et club robotique, Association Djerba Solidarity and Development, Hasdru entrepreneurial club (travaillant sur l'éducation sexuelle), exchange student à Techgirls.

-Compétences et intérêts: Écriture, astronomie, programmation, philosophie, voyage, entrepreneuriat.

Comment êtes-vous arrivé au programme "Mosta9bali"?

Aya:Je connaissais l'un des facilitateurs de Djerba qui m'a fortement recommandé le programme. Je l'ai trouvé super intéressant, le genre de truc qui pouvait me pousser en dehors de ma zone de confort, alors j'ai tenté de participer mais à ma grande surprise, le délai fixé pour les candidatures avait expiré et le nombre de candidats était complet alors on m'a mis sur la liste d'attente. Heureusement j'ai été sélectionné finalement!

Youssef: Un ami m'a parlé du programme, j'ai aimé le concept et j'ai voulu faire partie de cette belle initiative afin de renforcer mes compétences et de découvrir le monde de l'entrepreneuriat de plus près, alors j'ai rempli le formulaire et on m'a sélectionné!

Parlez-nous du projet Beskla

Beskla est un projet d'entrepreneuriat social dont le concept a été formulé dans le cadre du projet "Mosta9bali" financé - en partenariat- par le ministère des Affaires étrangères Allemand, l'ONG MITOST-le programme THK et l'association Jlij pour l'environnement marin AJEM.

Beskla veut offrir, tous les trois mois, un vélo à un élève âgé entre 12 à 15 ans, habitant loin de son établissement scolaire et privé de tout moyen de transport. Deux composantes permettront la concrétisation de notre action socio-économique: les évènements et la location.

Un Messenger BOT disponible à partir de notre page Facebook servira pour la location de vélos. Ce support permettra la création d'une dynamique d'échange entre loueurs et locataires de vélos aboutissant à créer une marge bénéficiaire au profit de Beskla qui servira par la suite à l'achat de vélos concrétisant l'action Beskla. Ceci s'ajoute à l'organisation de randonnées à vélo dont le but est d'éveiller à la passion du cyclisme, visant d'un coté le respect et la sauvegarde d'une nature saine et la collecte de fonds d'un autre coté.

Djerba est-il un lieu propice à un tel projet?

Djerba est connue pour son environnement qui est encore préservé avec peu d'intervention humaine. En effet, plusieurs des habitants sont conscients de l'importance de sauvegarder cette nature des plus riches ce qui fait qu'ils sont toujours prêts à aider toute initiative qui contribue à réaliser cet objectif. Plusieurs associations, fans de vélos, responsables de clubs et même des gens qui ont tout simplement entendu parler de notre initiative, nous ont supporté dès le début et continuent jusqu'à maintenant à nous encourager à avancer dans notre projet dont ils apprécient l'aspect innovant, contribuant à transformer notre société. Alors OUI! Djerba est un lieu propice à une telle initiative!

Il y a également un volet social non?

Le but de Beskla est avant tout social, c'est une initiative provenant de jeunes au profit de jeunes qui vise essentiellement la contribution à la création de chances égales pour tous.

Ce qui nous a inspiré pour lancer ce projet était essentiellement une observation des conditions déplorables de plusieurs élèves de notre île qui sont obligés à parcourir des kilomètres pour arriver enfin à leurs écoles, épuisés et tout sauf concentrés ce qui influe énormément sur leur rendement scolaire. À travers Beskla on a voulu contribuer à mettre fin à cette terrible souffrance et les aider à profiter au maximum de leur éducation, un droit des plus chers. On insiste aussi, avec Beskla, sur la sensibilisation des jeunes à propos de l'importance de la préservation des ressources naturelles et de viser les solutions écologiques avant tout.

Comment expliquer aux Tunisiens l'importance à la fois écologique et même pour la santé du vélo?

Chaque randonnée est une réunion des fans de vélo et de gens qui veulent découvrir le monde du cyclisme ce qui fait que chaque sortie à vélo est une opportunité d'échange à propos de l'importance majeure de ce moyen de transport et de loisir.

À travers chaque sortie qu'on organise, on met l'accent sur les bienfaits du vélo qui contribue énormément à minimiser la pollution et qui est avant tout un moyen pour garder la santé et la forme. On cherche aussi à sensibiliser nos fans sur Facebook de la nécessité d'utiliser la bicyclette plus fréquemment essentiellement lorsqu'on parle du réchauffement climatique qui ravage de plus en plus notre planète.

Le vélo est-il en train de conquérir les Tunisiens?

Relativement oui. Nombreux sont ceux qui sont intéressés par le vélo, qui l'ont choisi pour remplacer tout autre moyen de transport, d'autres sont attirés par les randonnées organisées par plusieurs clubs dont le nombre continue à augmenter. Il y a même des aventuriers qui tentent de parcourir de longues distances à vélo, ce qui fait que le concept d'admettre le cyclisme comme un mode de vie est bien présent.

Cela n'empêche qu'il y a encore des efforts à déployer pour renforcer la culture du cyclisme encore plus et pour convaincre les gens de son importance et de l'importance de minimiser l'utilisation des autres moyens de transport ayant un effet super nocif sur l'environnement.

Quels chiffres pouvez-vous nous communiquer? Nombre de sorties, d'interactions de participants, de bénéficiaires des vélos? Des retombées média?

Depuis nos débuts en septembre, on a réussi à organiser 3 sorties à vélo avec plus de 120 participants qui ont contribué à la collecte d'une somme de 370 DT ce qui nous a déjà permis de fournir un vélo à une élève.

En outre, avant de se lancer dans le projet, une conférence de presse a été organisée dans le but d'introduire le concept de Beskla aux citoyens Djerbiens. Des radios locales ont assisté, d'autres ont parlé du projet par le biais d'une intervention directe de l'un des co-fondateurs de Beskla.

On a réussi aussi, à attirer l'attention des fans de vélo et de ceux qui supportent l'action d'aider les élèves sur les réseaux sociaux avec 524 mentions j'aime sur Facebook et 84 abonnés sur Instagram. Ceci nous a donné la chance d'être choisi par la communauté des cyclistes tunisiens, Baskel comme étant "Le personnage de la semaine".

Comment allez-vous assurer la pérennité du projet?

La durabilité du projet sera assurée à travers la location de nos propre vélos (fournis par le financement de "Mosta9bali") qui assureront l'autofinancement du projet afin de pouvoir gérer les sorties prochaines. À long terme on vise à fournir un vélo chaque 3 mois à une ou un élève qui vit loin de l'établissement scolaire et qui ne dispose pas d'un moyen de transport alternatif: un véritable potentiel de développement à l'école.

Quelles sont vos idées pour le futur de Beskla? Une application? Du crowd-funding peut-être?

Notre objectif primordial, est d'étendre l'activité de Beskla sur toute la Tunisie. On veut bien partager notre passion qui contribue à la fois à aider les autres, préserver l'environnement et inciter les jeunes à prendre l'initiative.

Un autre projet sera d'installer une/des stations de vélo disponibles pour la location à Djerba. Ceci contribuera à inciter les gens à utiliser davantage le vélo et à répandre l'esprit d'un mode de vie eco-friendly. Nos activités seront documentées sur une plateforme en ligne (site web/ application) où ceux qui sont intéressés peuvent rejoindre notre communauté.

Le mot de la fin?

On rêve d'un avenir encore plus illuminé où les rêves les plus excentriques de tout rêveur seront réalisés. Mais pour arriver à concrétiser ce genre de rêves on a toujours besoin de jouir de nos droits les plus simples, les plus nécessaires, et de l'assurer pour toute autre âme rêveuse. On est par excellence des êtres rêveurs et on essaye d'éveiller en nous, en vous cet enfant qui rêve d'une vie meilleure pour toute Tunisie. Rejoignez-nous!

2018-02-03-1517660652-9385384-1.jpg

2018-02-03-1517660677-6702499-2.jpg

2018-02-03-1517660712-3066330-3.jpg

2018-02-03-1517660739-7982846-4.jpg

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.