LES BLOGS
09/02/2017 07h:26 CET | Actualisé 09/02/2018 06h:12 CET

Comment je me suis inscrite à Poudlard, la prestigieuse école d'Harry Potter

Et oui, vous avez bien lu ! Je me suis inscrite à Poudlard, la prestigieuse école de sorcellerie, celle où de grands sorciers ont fait leurs études.

PIXABAY

J'ai toujours rêvé d'être un personnage d'Harry Potter. J'ai récemment regardé tous les films et relu tous les livres, ce monde magique qu'a créé J.K Rowling, est juste grandiose.

Elle a, d'une base simple (Harry, un garçon qui a perdu ses deux parents et qui a dû vivre avec son oncle, sa tante et son cousin, qui le détestent, parce que c'est un sorcier) qui, à la fin, devient un des sorciers les plus puissants de tous les temps et qui essaie à l'aide de ses amis de sauver le monde. Bien entendu, ils ont dû passer beaucoup d'obstacles.

Voici comment j'ai réussi à faire partie de ce monde fabuleux!

Et oui, vous avez bien lu! Je me suis inscrite à Poudlard, la prestigieuse école de sorcellerie, celle où de grands sorciers ont fait leurs études.

En effet, c'est sur le site Poudlard.fr, ou Magicland, que je me suis inscrite. Ce site est un lieu qui réunit tous les "Potterhead" ou amateurs d'écriture. C'est plus exactement un forum RPG (Role Play Game), où l'on crée un personnage qui interagit avec les autres personnages à travers des jeux, des floods, une messagerie privée et où l'on raconte aussi une histoire, chacun la sienne, mais qui se mêle aux autres histoires.

On pourrait le comparer à un réseau social, sauf qu'on y ajoute le fait que l'être est plus important que le paraitre, et que tous les utilisateurs sont unis par une même passion.

Sur ce site, les plus timides deviennent tout à coup plus audacieux, les plus extravertis aident ceux en difficulté. Les plus heureux diffusent leur joie de vivre, et ceux au contraire, qui passent par des périodes difficiles, trouvent du réconfort.

Tout le monde peut y évoluer à sa manière. En gagnant en maturité, ou alors, en revenant à l'enfance si tendre et si simple.

Il permet aussi d'aller à la rencontre de ses ambitions, de ses rêves, comme cette joueuse, "Amy Holloway" inscrite depuis quelques années déjà et qui au début était une élève comme toutes les autres, elle a par la suite postulé pour devenir professeur, un rôle qu'elle n'a pas l'habitude de tenir dans la vraie vie. L'enseignement était cependant un secteur qu'elle voulait explorer, et c'est grâce à cette école virtuelle qu'elle s'essaye à ce métier.

De mon côté, étant une personne assez timide et ayant du mal à parler en public, j'ai mis un peu de temps à m'intégrer, à participer aux fils des discussions. Mais au fil du temps, j'y arrive beaucoup mieux, et j'ai même l'impression que ça m'aide dans ma vie de tous les jours, même si les pas sont minimes, en les rassemblant, ils deviendront gigantesques.

C'est un tout autre monde duquel je fais partie. À Poudlard, j'ai pu ressentir la joie, la peur, la surprise, la tristesse. Ce monde est virtuel mais les émotions sont bien réelles.

Pour les "Potterhead", ce n'est pas qu'un simple site, c'est un lieu d'épanouissement, de libération, où l'on peut aussi rêver et où l'on apprend à se connaitre.

Je me suis fait de fabuleuses et enrichissantes rencontres. À Poudlard, je suis moi-même. C'est mon refuge.

J'ai pu, ainsi, trouver une deuxième famille. Et comme dans n'importe quelle famille, on se chamaille de temps en temps, mais le plus important, c'est qu'on s'accepte comme on est. Magique, non?

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.