TUNISIE
19/09/2019 15h:47 CET | Actualisé 19/09/2019 16h:04 CET

Zine El Abidine Ben Ali est décédé annonce son avocat

Son décès a été annoncé par son avocat...

Reuters Photographer / Reuters

L’ancien président de la République déchu Zine El Abidine est décédé en Arabie Saoudite après avoir combattu la maladie, a annoncé jeudi son avocat Mounir Ben Salha.

Selon plusieurs sources, l’ancien président avait été hospitalisé pendant 3 mois dans l’un des hôpitaux saoudiens, où il avait suivi des soins intensifs, avant de décéder.

Le 13 septembre dernier, plusieurs rumeurs avaient fait état d’une détérioration de son état de santé. Une publication publiée par son avocat avait notamment suscité le doute sur sa mort avant d’être démentie par sa fille sur Instagram.

Né à Hammam-Sousse en 1936, Zine El Abidine Ben Ali a été président de la République tunisienne de novembre 1987 à janvier 2011. Il avait également été Premier ministre et ministre de l’Intérieur.

Le 07 novembre 1987, alors Premier ministre avait fait un coup d’Etat médical contre Habib Bourguiba. Après plusieurs années de dictature, où les droits de l’Homme et les libertés auront été cadenassés, il payera l’accaparement des richesses du pays mis en place par sa belle-famille. Son règne restera marqué par la corruption et le népotisme.

En décembre 2010, se déclenchent des manifestations dans le sud tunisien avant de toucher le reste du pays pour aboutir le 14 janvier 2011 à son départ vers l’Arabie Saoudite, ce qui déclenchera la vague du printemps arabe.

Y vivant en exil depuis 2011, il a fait l’objet de plusieurs condamnations par la justice tunisienne, notamment pour corruption et pour la répression des manifestations de la révolution.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.