TUNISIE
01/03/2019 17h:58 CET | Actualisé 01/03/2019 18h:18 CET

Zaghouan d'hier et d'aujourd'hui: une merveille de la nature

Une région splendide!

Hans Georg Roth via Getty Images

Elle est connue pour son Temple des eaux, ses vestiges des berbères, de la Rome antique, des Andalous, ses plaines à pertes de vue, ses montagnes agricoles, ses roses fleurissantes...il s’agit de Zaghouan. 

A une heure de route de Tunis, la ville offre un total dépaysement. Loin de la capitale, les visiteurs ont le choix entre une excursion sur les hauteurs de Djebel Zaghouan où se trouve le célèbre lieu de culte la zâwiya de Sîdî Bou-Gabrîne, une ballade à la médina andalouse, un bain dans les hammams (comme hammam Zriba), la découverte de la porte triomphale et du Temple des eaux datant de l’empereur romain Hadrien, etc.

Le Temple des eaux est à lui seul une bonne raison d’aller à Zaghouan. Le lieu est théâtral. Dans les 12 niches qui le composent se nichent les statues de nymphes de divinités (Naiades, Oréades et Dryades...). Au milieu se trouve une 13ème niche abritant le temple avec une statue de la divinité protectrice de la source. Jadis fermée par un double portique, la terrassasse achemine vers des marches.  En bas, se trouve un bassin de décantation des eaux qui acheminait par l’aqueduc vers Carthage et les citernes de La Malga.

 

DEA / BIBLIOTECA AMBROSIANA via Getty Images
Aqueduc de Zaghouan
DEA / BIBLIOTECA AMBROSIANA via Getty Images
Le temple de l'eau, Zaghouan. 
DE AGOSTINI PICTURE LIBRARY via Getty Images
L'intérieur d'un nymphaeum romain, Zaghouan.
DEA / ARCHIVIO J. LANGE via Getty Images
Temple des eaux ou nymphaeum, 117-138 après JC, Ziqua, Zaghouan. 
DEA / G. ROLI via Getty Images
Nadhour, Zaghouan. 
Stephen Pennells via Getty Images
Aqueduc romain
Hans Georg Roth via Getty Images
Ruines romaines 'Thuburbo Majus', Le Capitolium, El Fahs, Zaghouan. 
Stephen Pennells via Getty Images
Temple de l'eau de Zaghouan avec des collines. 
DEA / ARCHIVIO J. LANGE via Getty Images
Vestiges de l'ancienne ville de Ziqua, Zaghouan.
DEA / ARCHIVIO J. LANGE via Getty Images
Temple des eaux

A noter que le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, a formulé son souhait de faire de Zaghouan une capitale du tourisme alternatif. Misant sur cette beauté naturelle et ce patrimoine, le ministre espère promouvoir cette région comme une destination touristique exceptionnelle pour les Tunisiens et les étrangers. Dans ce cadre, il a appelé  les autorités régionales et locales à organiser une manifestation culturelle importante mettant en valeur le tourisme alternatif et l’artisanat de la région. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.