MAROC
01/11/2015 11h:39 CET | Actualisé 01/11/2015 11h:41 CET

La vente de la collection d'art marocain de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent rapporte 1,4 million d'euros

DR
La collection d'objets d'art marocain de Pierre Bergé et YSL rapporte 3,5 fois sa valeur estimée

ART - 1,4 million d’euros. C’est la somme qu’a rapportée la vente aux enchères de la collection d’art marocain de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent, qui s’est tenue le samedi 31 octobre au soir à Marrakech, soit 3,5 fois le montant estimé initialement, a précisé ce dimanche la maison de ventes Arcturial.

LIRE AUSSI: Interview : Pierre Bergé se confie sur ses souvenirs à Marrakech

Parmi les objets les plus chers, une porte de mosquée du XVIIème siècle qui a atteint les 93.000 euros (environ un million de dirhams). Une ceinture de mariage (mdemma) en or et émeraudes de Fès a été adjugée 57.000 euros (612.000 dirhams) et un Coran manuscrit datant du XVème siècle 47.000 euros (près de 500.000 dirhams). Un autre Coran du XIVème siècle a été offert par Pierre Bergé aux Musées du Maroc, a annoncé François Tajan, co-président d’Artcurial, au début de la vente.

Au total, 274 lots ont été mis en vente dans les salons du Palace Es-Saadi de Marrakech, dont 50 meubles et tableaux provenant de la collection personnelle du mythique couple de la mode. Dans cette collection riche en patrimoine marocain, on retrouve des armes, broderies mais également des céramiques, bijoux, tapis et éléments d’architecture.

"Cette table, ce fauteuil sur lequel je suis assis, il a fait partie de notre vie. […] J’ai pensé qu’il fallait réunir tout ça parce que je veux trouver de l’argent pour construire le musée Yves Saint Laurent", a confié Pierre Bergé à l’agence France presse. L’espace muséal dédié à la création du couturier français devrait voir le jour à l’horizon 2017 à proximité de la villa Majorelle, à Marrakech, propriété du couple depuis 1980.

Galerie photo Terre Saharienne: Maquillage Yves Saint Laurent aux inspirations marocaines Voyez les images