MAROC
20/05/2018 11h:19 CET

Yassine Belattar explique qu'il est "plus français" que Manuel Valls sur le plateau de "Salut les Terriens!"

“Je voulais dire à Manuel Valls que je suis plus proche des frères Bogdanov que des frères musulmans.”

Capture decran/C8

TÉLÉVISION - “C’est une faute et un signe de faiblesse.” Voici comment, au mois de mars dernier, l’ancien Premier ministre français Manuel Valls avait réagi à la nomination de Yassine Belattar au conseil présidentiel des villes par le président français Emmanuel Macron. Parfois controversé et souvent attaqué, l’humoriste est notamment considéré par certains militants de la laïcité comme trop proche de l’islam politique.

Des accusations qui l’ont poussé dans un affrontement redondant et récurrent avec l’ancien Premier ministre, les deux hommes s’invectivant et s’envoyant régulièrement des piques à peine masquées lors d’apparitions médiatiques. Et c’est ainsi qu’à peine interrogé sur cette dispute par Thierry Ardisson sur le plateau de l’émission “Salut les Terriens!” sur C8, Yassine Belattar a remis une pièce dans la machine.

“Le plus français de nous deux c’est moi: je suis né à Conflans-Sainte-Honorine et je n’ai connu que la France, lui est arrivé en France à 18 ans et ne savait même pas conjuguer le verbe être”, a lancé Yassine Belattar, déclenchant les rires de l’animateur et du plateau. Quant à la formule sur la “faute” et le “signe de faiblesse”, celui qui est aussi présentateur sur Radio Nova a là encore préféré ironiser, glissant avec malice: “C’est pas grave, les Espagnols sont comme ça...”

“Quand Valls veut m’emmener dans un mano a mano, c’est lui le toréador, moi je ne suis pas le taureau. Il est tout seul.” Et de terminer avec une nouvelle boutade: “Je voulais dire à Manuel Valls que je suis plus proche des frères Bogdanov que des frères musulmans.”

L’intégralité du passage de Yassine Belattar dans SLT:

Cet article a initialement été publié sur le HuffPost France.