MAROC
19/02/2019 14h:42 CET

Wraqi.ma, une application pour une dématérialisation durable du service public marocain

Soutenue par Microsoft 4Afrika, la solution en ligne veut faciliter la vie des citoyens et s'étendre dans toutes les municipalités du Maroc

Suriyo Hmun Kaew / EyeEm via Getty Images

TECHNOLOGIE -  À l’heure de la digitalisation galopante de nos sociétés, les industries africaines et les agences gouvernementales marocaines se tournent davantage vers les nouvelles technologies pour faciliter la vie des citoyens. Avec l’aide de Microsoft, le groupe ALGO Consulting a développé Wraqi (mes papiers, ndlr) une solution numérique pour permettre aux Marocains d’effectuer des démarches administratives en ligne. 

Wraqi est une application innovante qui propose une dématérialisation durable des services publics, en utilisant la machine learning, l’Internet des objets et la blockchain afin de pouvoir améliorer les relations entre le gouvernement et les citoyens marocains... Et éviter ainsi de longues heures d’attente dans les préfectures et bureaux administratifs pour renseigner un formulaire ou une simple signature. Recourant au cloud de Microsoft, le service permet aux utilisateurs de créer un compte avec un dépôt de signature que les entités gouvernementales pourront ensuite utiliser afin de pouvoir identifier, authentifier et autoriser les citoyens à effectuer certaines procédures, précise, dans un communiqué, Microsoft 4Afrika, qui a accompagné le processus de création et de mise en ligne du projet. 

“Il est important d’accompagner les projets locaux au service des citoyens afin de permettre aux gouvernements d’offrir, non seulement aux citoyens mais aussi aux sociétés et entreprises, des solutions innovantes. Nous avons accompagné le projet Wraqi qui marque un tournant dans la dématérialisation du service public afin de permettre aux citoyens marocains de se débarrasser de la charge d’attente pour la paperasse et d’accélérer les procédures”, explique au HuffPost Maroc, Hicham Iraqi Houssaini, Directeur général pour les pays francophones de Microsoft en Afrique. “Et le tout, grâce au recours d’un cloud, de technologies avancées et hyper sécurisées qui nécessitent pas beaucoup d’investissements derrière et permettront de s’éloigner de processus obsolètes et de méthodes coûteuses. Nous soutenons ALGO afin de permettre une expansion de Wraqi sur le reste du continent africain”. 

Innovation et disruption

Une fois l’application téléchargée sur les plateformes Playstore (pour les mobiles Android) et Apple Store (pour les iPhones), il suffit de se créer un profil, une démarche qu’il est également possible de faire sur le site web de l’application, et d’entrer ses informations personnelles qui sont cryptées et seulement visibles depuis le profil et par un agent administratif. Ensuite, l’utilisateur pourra bénéficier de services administratifs à distance et au niveau de sa municipalité, tels que la certification d’un document, un certificat de résidence ou encore des demandes de rendez-vous. A l’avenir, Wraqi permettra la demande d’autres documents officiels, à savoir des certificats de naissance, de célibat, d’engagement, des déclarations de perte, des dossier criminel ou encore des documents affiliés au registre du commerce. 

“Nous avons osé l’innovation et la disruption dans un domaine très compliqué, bureaucratique et résistant au changement. Malgré les moyens modestes et la forte volonté de toute une équipe de jeunes Marocains qui partagent le rêve d’un Maroc sociétalement responsable et technologiquement avancé. Le soutien et l’impact de la prise en charge de Microsoft 4Afrika a été décisif pour nous. Nous avons bénéficié d’un accompagnement de haut niveau à travers divers programmes de cette initiative, à savoir l’accès au outils technologiques, aux prestations dans divers domaines tel que la formation, la communication, le marketing même le développement du business model. Nous encourageons les startups Marocaines et Africaines à explorer ce programme, et à en tirer parti” a déclaré, dans un communiqué, Tarik Fadi, Directeur général du groupe ALGO Consulting.

Pour l’heure, le service n’est disponible que dans la ville de Fès, où le projet pilote a été lancé avec le soutien des autorités locales et du ministère de l’Intérieur, et compte 3578 usagers inscrits. ALGO Consulting s’engage cependant à le généraliser dans toutes les villes du Maroc. “La ville de Casablanca est la prochaine”, nous confie Hicham Iraqi Houssaini. 

C’est en 2006 qu’a débuté le partenariat entre Microsoft et ALGO Consulting Group (La Marocaine des e-Service). En 2016, ALGO a reçu une subvention afin de développer Wraqi dans le cadre de l’initiative Microsoft 4Afrika. Cette initiative a également apporté son soutien au projet sous la forme de conseils
techniques, de mentorat commercial et de renforcement des capacités, et ce par le biais de différents programmes parmi lesquels MySkills4Afrika et Interns4Afrika, indique le communiqué.