TUNISIE
24/06/2019 10h:25 CET

Wided Bouchamaoui en ouverture du Sommet des deux rives: "Notre rôle est d'être le catalyseur des projets de la société civile méditerranéenne"

La présidente tunisienne du comité de pilotage du Sommet a ouvert le Sommet en compagnie du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian.

Yassine Bellamine / HuffPost Tunisie

L’ancienne présidente de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), prix Nobel de la Paix 2015, Wided Bouchamaoui a affirmé, lundi, en ouverture du Sommet des deux rives que le rôle des pays 5+5 méditerranéens est d’être “les catalyseurs des projets de la société civile méditerranéenne”.

“Par son approche novatrice, le sommet des deux rives a soutenu une consultation inédite et concluante de la société civile méditerranéenne” a-t-elle poursuivi revenant sur les différents forums thématiques tenus avec la société civile.

 

“Ce dialogue encourage la jeunesse à se rapprocher dans une synergie et à créer un maillage plus fort entre les deux rives” explique-t-elle rappelant que plus de 200 projets ont été présentés.

Revenant sur les outputs des forums thématiques tenus entre les mois d’avril et mai 2019 et de la synthèse effectuée à Tunis en juin, Wided Bouchamaoui salue “l’engouement” trouvé auprès de l’ensemble des acteurs du projet: “Cet élan a pris des formes très diverses avec la mise en place d’actions collectives à dimension économique, des suggestions de politiques publiques communes, des concepts communs, ou encore des institutions à créer”.

Selon la présidente du comité de pilotage du Sommet, “la réduction du gap économique entre les deux rives passe par la constitution d’une identité méditerranéenne commune, et elle ne peut être bâtie sans l’écoute des peuples. Nous voulons transformer cette mer intérieure en espace de vie, de sagesse, d’économie innovante” a-t-elle conclu.

Lundi, les ministres des Affaires étrangères des 5 pays du nord de la Méditerranée (le Portugal, l’Espagne, la France, l’Italie et Malte) et des 5 pays du sud (la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye) ainsi que les représentants de la société civile dont les projets ont été retenus sont reçus à Marseille dans le cadre du Sommet des deux rives afin d’en présenter les résultats.

L’ancienne présidente de l’UTICA a ouvert le Sommet en compagnie du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Annoncé à Tunis en début d’année par le président français Emmanuel Macron, le sommet des deux rives de la Méditerranée ou Forum de la Méditerranée est dans sa dernière ligne droite. 

Après les forums thématiques sur “l’Energie”, “la jeunesse, l’éducation et la mobilité”, “l’économie et la compétitivité”, “Culture, médias, tourisme” et “Environnement et développement durable” -où la société civile des 5 pays du nord et des 5 pays du sud ont proposé des projets- et la synthèse réalisée à Tunis, lundi seront annoncés les projets retenus en présence du président de la République française Emmanuel Macron.

Parmi eux, plusieurs projets présentés par la société civile tunisienne sont en course.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.