TUNISIE
25/05/2018 09h:01 CET | Actualisé 25/05/2018 15h:56 CET

La députée Wafa Makhlouf descend en flamme Hafedh Caid Essebsi

"J'ai choisi d'être opposante au sein de mon propre parti"

En réponse à la publication Facebook du directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caid Essebsi dans laquelle il s’est attaqué à tous ceux qui s’opposent au changement de gouvernement, la députée et membre du parti, Wafa Makhlouf, a clairement exprimé son désaccord avec celui-ci, lors de son intervention sur Mosaique FM jeudi.

 

“Je ne comprends pas où est-ce qu’il veut en venir avec cette publication. Est-ce qu’il est en train de blâmer un gouvernement qu’il a choisi? Ou est-ce qu’il est en train de s’auto-blâmer en tant que directeur exécutif, que j’espère temporaire” s’est-elle exclamée lui attribuant subtilement la responsabilité des divisions au sein du parti de Nidaa Tounes.

Il serait peut-être plus judicieux de demander le départ des dirigeants de Nidaa Tounes avant de demander le départ de Youssef Chahed. Ils disent qu'il ne les représente plus, mais ils n’ont pas hésité à faire appel à lui lors de la campagne électorale des municipales.Wafa Makhlouf

Pour elle, sa demande de remaniement est un non sens, puisque Hafedh Caid Essebsi était l’un des soutiens du gouvernement actuel.

“Il y a comme de la contradiction dans tout ça. C’est comme si le pouvoir s’opposait à lui même. On ne sait plus vraiment qui est au pouvoir et qui est dans l’opposition” a-t-elle ajouté.

Makhlouf a également critiqué l’UGTT d’avoir soutenu la demande de changement du gouvernement, s’interrogeant sur son rôle en tant qu’organisation nationale.

Wafa Makhlouf a également évoqué un “détournement” du Document de Carthage. Selon elle, l’objectif initial du Pacte de Carthage, étant de définir des priorités et trouver les solutions pour une relance économique du pays, s’est transformé en des discussions sur le changement de gouvernement et de remaniement ministériel.

“Le Document de Carthage n’a jamais eu pour but de changer les gouvernements, mais de trouver des solutions pour sauver le pays. Pour moi, nous assistons à un détournement du Document.”

Elle a d’ailleurs fait savoir qu’elle n’a toujours pas pu consulter le contenu du Document de Carthage 2.

“On comprend aujourd’hui que l’objectif du document a changé après les élections municipales” a-t-elle ajouté.

Pour elle, comme pour plusieurs partis comme Ennahdha, le temps est mal choisi pour un changement de gouvernement.

J'ai choisi d'être opposante au sein de mon propre partiWafa Makhlouf

Interrogée sur les raisons qu’ils l’ont poussé à rester au parti alors qu’elle s’oppose à ses dirigeants, Wafa Makhlouf a déclaré que c’est un choix qu’elle fait, celui d’être opposante au parti tout en lui appartenant.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.