ALGÉRIE
21/10/2019 10h:49 CET

Votre agenda du SILA 2019

affiche du sila 2019
Affiche du SILA

Le 24ème Salon international du livre d’Alger (SILA) se déroulera du 31 octobre au 9 novembre 2019 au Palais des Expositions des Pins maritimes (Safex) à l’Est de la capitale. Les débats, estrades et rencontres sont programmés au niveau de la salle de conférences du pavillon central.

Débat avec Ibrahim Nasrallah

Jeudi 31 octobre. A 16 h 30. L’écrivain, poète et journaliste jordano-palestinien Ibrahim Nasrallah sera l’un des grands invités du SILA. Il est auteur d’une quinzaine de romans et recueils de poésie dont “les Chansons du matin”, “Bois vert”, “Des vérandas de l’automne” et “Des oiseaux de l’alarme”. Il a reçu de nombreuses distinctions comme l’Arab Booker Prize 2018 et le prix de l’Association des écrivains jordaniens.

 

Rencontre sur la littérature sénégalaise

Jeudi 31 octobre. A 14h. Le Sénégal est le pays invité d’honneur du SILA 2019. Une rencontre avec plusieurs auteurs de ce pays ouest-africain est prévue comme Abdoulaye Racine Senghor, Rahmatou Seck-Samb, Khallil Diallo et Hamidou Sall. Le débat, qui sera modérée par Aicha Kassoul, sera concentré sur les thématiques et les tendances actuelles de la littérature sénégalaise.

Débat historique sur l’Algérie en 1919

Vendredi 1 Novembre. 15 h. « 1919 : l’Algérie face aux défis de sa liberté et du siècle » est un débat qui va revenir sur l’Algérie d’il y a un siècle avec le retour des soldats algériens mobilisés de force pour participer aux batailles de la Première Guerre mondiale (1914-1918). Des milliers d’entre eux ont laissé leurs vies dans ces batailles en terres européennes. L’époque a été marquée aussi par la réforme du Code de l’Indigénat et par l’éclosion du mouvement nationaliste algérien. Plusieurs historiens prendront part au débat comme Fouad Soufi, Malika Rahal, Ameur Mohand Amar et Olivier Le Cour Grand-Maison

Rencontre avec la militante Elaine Mokhtefi

Dimanche 3 novembre. 14h. La militante anti raciste et anticolonialiste américaine Elaine Mokhtefi revient en Algérie où elle a vécu durant les années 1960-1970. Epouse de Mokhtar Mokhtefi, combattant de l’ALN, elle s’est installée en Algérie après l’indépendance du pays pour travailler en tant que journaliste à l’APS. A Alger, elle a accueilli les militants du mouvement Blacks Panthers lors du Festival Panafricain d’Alger. Elaine Mokhtefi a raconté ses souvenirs en Algérie dans “Alger, capitale de la Révolution”, paru aux Etats Unis et aux éditions Barzakh à Alger.

Débat sur l’écriture et le rêve de “devenir écrivain”

Samedi 2 novembre. 16 h. “Comment décide-t-on de devenir écrivain et comment le devient-on pratiquement ?”. La rencontre aura à répondre à cette question en présence d’écrivains et de poètes qui viendront évoquer leurs propres parcours. Il s’agit, entre autres, Abdelwahab Aissaoui, Lynda Chouiten, Lamis Saïdi et Bachir Mefti.

 

Annonce des résultats d’un sondage sur le livre

Dimanche 3 novembre. 16 h. Les résultats d’un sondage effectué en 2018 seront annoncés lors d’une rencontre intitulée “Le livre à la croisée des chemins”. Hadj Miliani, sociologue, et Abdelkader Abdellilah, recteur de l’université Oran 2, vont commenter ces résultats en évoquant les questions relatives à l’édition et à la lecture en Algérie.

 

Débat sur la littérature et le théâtre

Lundi 4 novembre. 16 h. “Pages et planches : de la littérature au théâtre” est une rencontre qui reviendra sur les adaptations au théâtre d’œuvres littéraires comme les romans. Les metteurs en scène Omar Fetmouche et Haroun El Kilani et l’universitaire et critique Ahmed Cheniki seront parmi les animateurs de cette rencontre, modérée par le critique Mohamed Kali.

 

Le Podium des jeunes plumes

Jeudi 7 novembre. 14 h. Plusieurs jeunes écrivains algériens sont invités à parler de leurs expériences avec l’écriture, de leurs projets et de leurs styles littéraires. Parmi les invités figurent Saïd Fetahine, Nahed Boukhalfa, Walid Grine et Mohamed Salah Qaref, Ahmed Boufahta.