ALGÉRIE
26/02/2016 11h:10 CET | Actualisé 29/02/2016 06h:57 CET

"La Maison de La Volaille" un service de la fourche à la fourchette

maison de la volaille

Fondée en février 2015 à Oran, la chaîne de boucherie de volaille fine "la Maison de La Volaille" n’a depuis cessé d’étendre son activité à travers le pays. Et pour preuve l’ouverture ce samedi 27 février 2016 d’un nouveau point de vente dans la wilaya de Mostaganem.

"La maison de la volaille "est une entreprise spécialisée dans la production de la volaille. Elle se distingue par son concept innovant, celui de maîtriser toute la chaîne de production. "Nous sommes la première chaîne nationale qui englobe les activités de boucherie, charcuterie, rôtisserie spécialisée dans la volaille", explique le directeur général Djamel Graïne.

La chaîne commence au niveau des abattoirs. La volaille est ensuite transportée dans des camions réfrigérés aux cuisines centrales. Celles-ci préparent toutes les recettes de la carte proposée par la maison.

Concernant l'abattage, Djamel Graïne souligne qu’il se fait exclusivement dans un abattoir partenaire dans lequel ils détiennent des participations. Le respect de la chaîne de froid lors du transport des volailles vers les boucheries et la cuisine centrale de la maison est scrupuleusement respecté, précise-t-il.

Les points de vente de "la Maison de La Volaille" proposent à la clientèle une carte de 15 recettes de poulet. Cette carte variée a été élaborée par le chef Stephane Gaborieau, propriétaire d’un restaurant à Paris.

Selon Djamel Graïne, la carte est toujours appelée à être revisitée et améliorée. C’est pourquoi "la Maison de La Volaille" a fait appel à Stephane Gaborieau qui développe tous les mois de nouvelles spécialités.

Parmi les produits proposés par "la Maison de La Volaille", l’incontournable poulet rôti qui est souvent accompagné d’une portion de pomme de terre offerte aux clients. D’autres recettes de saucisses de poulet et des terrines de foie de volaille garnissent la carte de la maison.

Ces plats de poulets sont ensuite déposés dans un emballage hermétique et isotherme afin de maintenir la chaleur et les saveurs.

Rigueur !

La rigueur est le mot d’ordre de cette entreprise. Une équipe vétérinaire encadre l’élevage des poules en veillant au respect des normes d’élevage et la sélection d’une alimentation spécifique élaborée et contrôlée par un partenaire fabricant d’aliments.

"L'alimentation des poules est fabriquée par notre partenaire sur la base d'une formulation élaborée par un nutritionniste spécialisé; cet aliment est ensuite thermisé afin d'éliminer les bactéries et chaque lot est analysé sur place afin de garantir une alimentation des volailles conforme aux normes requises dans le respect de la législation et des conditions d'élevage", précise le directeur général.

C’est donc dans un esprit de transparence que cette petite entreprise familiale évolue en sélectionnant toujours pour sa clientèle le meilleur.

Depuis le début de son activité, "la Maison de La Volaille" collabore avec des partenaires locaux. En effet, tous les intrants sont acquis auprès de producteurs locaux et l’alimentation de l’élevage est fabriquée en Algérie

Le chemin gourmand de "la Maison de La Volaille" s’accomplit avec la volonté d’améliorer constamment ses services et satisfaire une clientèle de plus en plus nombreuse à travers le pays.

Pour l’année 2016, l’entreprise familiale aspire à étendre davantage son activité avec l’ouverture de 30 nouveaux points de vente dans plusieurs villes. Pour n’en citer que quelques-unesla ville d’Alger, Blida, Constantine, Sétif, Annaba Béjaia…etc.

Côté emplois, " la Maison de La Volaille" prévoit la création de de plus de 200 emplois permanents directs et 300 emplois induits en 2016. Soit 500 emplois au total.

La chaîne prévoit aussi l’ouverture d’une nouvelle cuisine centrale qui sera opérationnelle en juin 2016.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.