TUNISIE
22/04/2019 16h:09 CET

Voici les startups tunisiennes "dans lesquelles il faut investir", selon MyAfricanStartup

MyAfricanStartup a dévoilé en avril 2019 le palmarès des 100 startups africaines qui "méritent votre argent" !

sorbetto via Getty Images

Le palmarès annuel des 100 startups africaines innovantes où investir vient d’être dévoilé en avril 2019 par MyAfricanStartup.

Plus de 800 startups représentant 54 pays et différents secteurs ont été passées au crible pour sélectionner “la crème de la crème” des startups innovantes sur le continent africain.

“Ils ont été sélectionnés au terme d’un processus rigoureux, par une équipe d’experts rassemblés par nos équipes” lance Christian Kamayou, fondateur de MyAfricanStartUp.

Dans cette liste sélective qui met en avant le dynamisme des jeunes pousses aspirantes et leur potentiel à faire bouger les lignes pour un meilleur développement économique en Afrique, on retrouve trois startups tunisiennes. 

Il s’agit de :

Evey 

Evey /Fb

Lancée en 2016 par Noomane Lahimer, Evey est une plateforme web et mobile de sondages et votes en temps réel avec automatisation de l’analyse de données. 

Cette startup tend notamment à accroître l’engagement et à faciliter la prise de décision, et ceci, grâce à ses trois principaux volets que sont : l’aspect communautaire et social, l’affichage instantané des résultats ainsi que l’automatisation de l’analyse de données.

Récompensée en 2016 lors de la halte tunisienne de Seedstars World, la compétition mondiale des startups en phase de lancement pour les marchés émergents, Evey “constitue une innovation dans le monde des sondages proposant une solution plus adaptée aux besoins de ce marché” souligne le rapport.

“Grâce à son apparence assimilable à un réseau social, cette application augmente le taux de réponses et assure un meilleur profiling. De plus, l’automatisation de l’analyse des données diminue l’intervention humaine et permet par conséquent une meilleure prise de décision tout en assurant la crédibilité du process.

Evey se positionne dès lors à l’intersection entre les outils de sondages en ligne faciles d’utilisation tel que Surveymonkey, et les outils de sondages et d’analyses statistiques avancés tel que Sphinx.

Evey est une solution qui se veut à la fois facile d’utilisation, accessible et performante”.

Expensya

 

Expensya/FB

Expensya est une startup innovante, fondée en 2014 par le franco-tunisien Karim Jouini, Senior Software Development Lead chez Microsoft en France. Elle développe et commercialise une solution web et mobile de gestion des notes de frais.

“Si pour certains, gérer des notes de frais est une activité ennuyeuse et chronophage que seule une minorité d’entreprises automatisent. Karim Jouini y a vu une opportunité” estime le rapport.

En simplifiant les processus de gestion des notes de frais et des factures, Expensya est considérée comme une innovation dans le domaine de la Fintech.

“Grâce à la puissance de l’Intelligence Artificielle, aux algorithmes de Machine Learning et le stockage dans le Cloud, tout le processus est automatisé du reçu jusqu’à l’intégration comptable et même l’archivage des justificatifs est assuré par la solution.

Expensya libère l’utilisateur de la saisie manuelle, il suffit juste de prendre en photo sa facture, et la reconnaissance intelligente extrait toutes les informations pertinentes en quelques secondes (montant, TVA, catégorie de la dépense, devise, date, etc…). L’application gère également les flux de validation, l’automatisation des politiques de dépenses, l’intégration dans les systèmes comptables, et même l’archivage numérique à valeur probante”, explique le rapport.

Jwebi

 

Jwebi/FB

Jwebi, qui veut dire “mon courrier” en dialecte tunisien, est une plateforme collaborative dédiée au transport de colis et petites marchandises via la mise en relation entre expéditeurs particuliers et voyageurs disposés à jouer le rôle de livreurs sur demande : un modèle baptisé “crowd-shipping” ou covoiturage de colis.

Comment ça fonctionne? ” Les livreurs sont des particuliers mettant à profit leurs voyages à l’étranger : après avoir enregistré sur le site son trajet et la taille des colis qu’il est disposé à prendre en charge, le voyageur prend contact via la messagerie instantanée de la plateforme avec des utilisateurs intéressé pour faire parvenir des colis à son lieu de destination et/ou ramener de petites marchandises jusqu’à son lieu de retour. Ils peuvent alors s’accorder sur le lieu et heure du rendez-vous ainsi que négocier la commission, payée de façon sécurisée par carte bancaire. Cette dernière sera versée au voyageur une fois la livraison effectuée et validée. Le commanditaire peut alors attribuer une note et délivrer des commentaires sur la qualité du service que lui a rendu le voyageur. En cas de difficultés, un service d’assistance joignable par mail est proposé. Une assurance contre le vol, casse et tout dommage accidentel est également fournie aux utilisateurs.”

Avec cette idée ingénieuse, Jwebi, créée en 2015 par le couple Asma Ben Jemaa et Bayrem Fouadhaili, parie sur l’essor de l’économie collaborative, en l’adaptant aux besoins d’échange des diasporas avec leur pays d’origine.

Cette plateforme permet à la fois d’offrir un service très bon marché (moins cher que les autres solutions de transport), sécurisé (vérification des profils des utilisateurs : email, téléphone, comptes sur les réseaux sociaux) et rapide. De ce fait, “Jwebi allie la technologie et de l’intelligence pour optimiser une réalité africaine”, note le rapport.

Ce palmarès est une initiative de référence pour ceux qui veulent découvrir les talents les plus prometteurs de l’entrepreneuriat africain.  Selon un récent rapport du fonds de capital-risque Partech Africa, les entreprises de la tech’ africaine ont “levé” un peu plus d′1,16 milliard de dollars d’investissements en 2018, soit plus du double de l’année précédente.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.