MAROC
06/10/2019 16h:41 CET

Voici le programme de la 16e édition du Festival des Andalousies atlantiques à Essaouira

Une édition qui mettra en avant les femmes et jeunes artistes.

Festival des Andalousies atlantiques à Essaouira

MUSIQUE - Les femmes à l’honneur. A l’occasion de sa 16e édition, qui se tiendra du 31 octobre au 2 novembre, le Festival des Andalousies atlantiques à Essaouira mettra en avant “ces jeunes femmes chaque année plus nombreuses à se réapproprier les répertoires les plus emblématiques de notre musique andalouse, du chgouri ou du malhoun judéo-arabe”.

Au programme de cette édition 2019, 15 concerts d’anthologie “pour donner ses lettres de noblesse au patrimoine judéo-arabe”, expliquent les organisateurs du festival dans un communiqué.

Sont ainsi attendues à Essaouira, Samia Ahmed, qui propose un voyage musical retraçant l’histoire de l’Andalousie, Asmae Lazrak pour revisiter à sa façon les qsaïd, mais aussi Ana El Kaoui et Lalla Ghita Moulati.

Egalement invitée à cette édition, Dalila Meksoub qui chantera entre autres les chansons de Line Monty, Salim Halali, Samy Al Maghribi avec, pour la première fois, “une qsida louant le prophète Mohamed sur un texte du grand poète juif, le Maâlem Ayouch Benmouyal Souiri”. Sont aussi à l’affiche, Hanae Touk, Tamar Bloch, Chaimae Imran sur scène pour rendre hommage à la pianiste Hajja Ghita El Oufir.

Place aux jeunes

Cet hommage aux femmes, qui donnera le ton à cette 16ème édition des Andalousies, fera aussi écho à la place faite aux jeunes cette année, expliquent les organisateurs: “Musulmans et Juifs, ces étoiles montantes sont déterminées à ne rien oublier de ce que leurs aînés leur ont légué”.

Parmi les jeunes artistes invités cette année, on retrouve Elad Levi, Anas Belhachemi, Yohai Cohen, Salah Eddine Mesbah, Hay Korkos ou Hicham Dinar.

Le flamenco sera aussi à l’honneur: directement venue de Séville, la Compañía Leonor Real retrouvera sur scène l’orchestre Rawafid, formation de musique andalouse dirigée par Maître Omar Metioui.

Enfin la légendaire Raymonde Al Bidaouia va cette année encore gratifier le public de deux concerts: le premier soir à Dar Souiri après minuit et samedi à la clôture “pour une rencontre singulière et riche de promesses entre deux monstres sacrés, Raymonde Al Bidaouia et le grand maître Ben Omar Ziani, icône incontestée et incarnation pionnière et emblématique de la musique judéo-arabe au Maroc et bien au-delà”, continue le communiqué.

“Le ‘Maestro et la Malka’ nous feront l’offrande d’un concert improbable et inattendu mais qui fera date dans les annales de la musique marocaine. Saga et épopée dont le point d’orgue et la conclusion cette année auront pour cadre la Zaouia Kadiriya qui ouvrira ses portes à tous pour une soirée longtemps espérée au fil d’un voyage hors du temps où se chanteront en arabe et en hébreu les Qsaid les plus emblématiques de notre patrimoine Ala”, rapporte le communiqué.