MAROC
18/12/2018 18h:00 CET

Voici "Farout", la planète naine la plus lointaine du système solaire

2018 VG18 est 120 fois plus éloignée du Soleil que la Terre, mesure 500 km de diamètre et est rosâtre.

ESPACE - Le 10 novembre, un groupe de chercheurs a observé quelque chose de très intrigant grâce à un télescope à Hawaï. Tellement qu’il leur fallait être sûr d’avoir bien vu. En décembre, un autre télescope, situé au Chili, a repéré la même chose: un petit point parmi des dizaines d’étoiles, perdu au milieu de l’espace.

Mais celui-ci bouge plus vite que les autres. Cela veut dire qu’il n’est pas situé à des millions de milliards de kilomètres. Plus proche, mais en même temps si loin: les chercheurs venaient de découvrir “2018 VG18”, l’objet le plus éloigné de notre système solaire jamais détecté. C’est ce qu’a annoncé ce lundi 17 décembre le Centre des planètes mineures. Les chercheurs américains à l’origine de la découverte l’ont baptisé “Farout” (lointain).

Il faudra encore bien d’autres observations pour mieux comprendre cet astre, mais il semble s’agir d’un objet sphérique de 500 km de diamètre et de teinte rosâtre, “couleur généralement associée aux objets riches en glace”, précise l’université de Canergie-Mellon. Cela en ferait une planète naine, cinq fois plus petit que Pluton.

Le HuffPost

Farout est très éloignée de nous. Elle se situe à 120 unités astronomiques (UA), ce qui veut dire qu’elle est 120 fois plus éloignée du Soleil que la Terre.

A titre de comparaison, Pluton ne se situe qu’à 34 UA. Eris, l’objet le plus éloigné du système solaire jamais observé jusqu’alors, se trouve à 96 UA de notre étoile.

On ne sait pas exactement quelle est l’orbite exacte de Farout, mais elle semble très lente. “Il est probable qu’elle mette plus de 1000 ans pour faire un tour autour du Soleil”, selon David Tholen, un des co-découvreurs de 2018 VG18.

A la recherche de la Planète 9

ROBERTO MOLAR CANDANOSA/CARNEGIE INSTITUTION FOR SCIENCE
A titre de comparaison, Pluton ne se trouve qu'à 34 unités astronomiques, soit 34 fois la distance entre le Soleil et la Terre.

Si les chercheurs scrutent autant ces petits astres très éloignés, c’est parce qu’ils sont à la recherche de quelque chose d’autre, de bien plus gros: une hypothétique “Planète 9”, un objet 10 fois plus massif que la Terre qui orbiterait très loin, sur un axe étrange.

Cette énorme planète, qui se situerait à plusieurs centaines d’UA, influencerait l’orbite de toutes ces planètes naines et autres astéroïdes très éloignés de la Terre. En analysant leur orbite, les chercheurs espèrent savoir ainsi dans quelle direction regarder pour débusquer la Planète 9.

NAGUALDESIGN
L'orbite de l'hypothétique planète 9 ne ressemble pas du tout aux trajectoires des autres planètes

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.