MAROC
22/10/2019 17h:52 CET

Voici à quoi ressemblera le mythique Hôtel Lincoln de Casablanca après rénovation

L’espace de 13.500 m² comprendra un hôtel 5*, des espaces de coworking, un rooftop et un concept store, entre autres...

Cabinet Oualalou + Choi
Hôtel Lincoln

PATRIMOINE - Après avoir été laissé à l’abandon pendant près de 30 ans, l’Hôtel Lincoln de Casablanca, classé au patrimoine national, devrait très prochainement s’offrir une seconde vie. Le groupe français REALITES, qui avait remporté le dernier appel à manifestation d’intérêt, lancé par l’Agence Urbaine de Casablanca (AUC), et cette dernière ont procédé à la signature de la convention pour le réaménagement, la rénovation et l’exploitation de ce bâtiment mythique.

La convention signée par les deux parties matérialise la première étape de la phase opérationnelle du projet de réhabilitation, en fixant notamment les modalités d’acquisition du bien, mais également les règles d’intervention entre l’AUC et REALITES pour le déroulement du projet, indique un communiqué. 

En marge de cette signature, Toufiq Benali, gouverneur, directeur de l’AUC, s’est félicité de ce partenariat et a déclaré que “c’est une charge très importante pour l’Agence Urbaine de Casablanca que d’associer patrimoine et attractivité des territoires” et ajoute que cette signature ne matérialise pas uniquement la rénovation d’un bâtiment, mais également “la reconquête de tout un quartier historique d’une richesse architecturale exceptionnelle”. 

Le groupe Réalités se charge du projet.

Le PDG du groupe REALITES, Yann Choin-Joubert, s’est dit honoré de travailler à l’écriture d’un nouveau chapitre de l’histoire du Lincoln. “Notre groupe est habité par le devoir de réussir cet incroyable challenge. Cette métamorphose se doit d’être à la hauteur des mutations en cours au Maroc où le passé sert de tremplin à un futur plus radieux qui s’écrit aujourd’hui” ajoute-t-il. 

Accompagnée par l’agence d’architecture et d’urbanisme Oualalou + Choi (O+C), la démarche de restructuration voulue par le groupe consistera en la conception d’un hôtel 5 étoiles, tout en préservant le parti architectural voulu par le créateur du Lincoln à travers la rénovation de l’aile existante et l’insertion d’une nouvelle façade “en creux” identique à la première, précise le communiqué. L’espace de 13.500 m² comprendra notamment des espaces de coworking, un concept store, un rooftop offrant un SPA, un espace fitness, un restaurant ainsi qu’une piscine.

Pour rappel, le groupe français REALITES avait remporté, en novembre 2018, l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’AUC. L’immeuble Bessonneau, conçu 70 ans plus tôt par l’architecte français Hubert Bride sur l’avenue Mohamed V, avait été fermé après l’effondrement d’une partie de sa façade en 1989.

Après s’être battu pour l’inscrire au patrimoine national, l’association de promotion et de sauvegarde du patrimoine architectural du XXe siècle de Casablanca, Casamémoire, avait obtenu la restauration de cet ancien hôtel mythique tout en préservant son histoire au travers de sa façade. Une opération qui a notamment pour ambition la dynamisation et la revitalisation du centre-ville de Casablanca et de son patrimoine art-déco et culturel.