MAROC
07/08/2019 09h:30 CET | Actualisé 07/08/2019 17h:14 CET

5 séries (vues et approuvées) à regarder cet été

Entre deux séances de bronzage.

AntonioGuillem via Getty Images

SÉRIES - Si les vacances sont souvent synonymes d’exploration de nouvelles contrées lointaines, farniente ou séances de bronzage intensif, c’est aussi l’occasion pour certains de binger sans culpabilité les épisodes d’une nouvelle série.

Alors que pendant plusieurs années les “séries de l’été” étaient surtout synonymes de rediffusions de “Friends” et des “Simpsons”, désormais les chaînes et sites de streaming continuent de diffuser des programmes de qualité pendant cette période estivale.

L’été peut être aussi l’occasion de découvrir ces séries encensées par la critique, que vous avez ratées faute de temps. Voici une sélection de cinq séries à regarder cet été:

The Boys

Vous vous sentez saturé par les films et séries de superhéros? La série “The Boys” est faite pour vous. Si le show se déroule dans un univers où les superhéros existent et combattent le crime, ces derniers sont cependant à des années-lumière des personnages moraux et héroïques de Marvel. Mégalomanes, cruels, psychopathes... “The Boys” dresse un portrait peu glorieux de ces héros. 

Les protagonistes de la série sont les fameux boys, un groupe d’anti-héros (littéralement) cherchant à se venger de ces demi-dieux tout puissants. Un programme qui donne une image bien plus réaliste (et très violente) de ce que serait le monde si les héros existaient vraiment. On est très loin des Avengers

Fleabag

Et si l’été était également l’occasion pour vous de découvrir une des séries les plus encensées par la critique des ces dernières années? Créée par l’actrice et scénariste Phoebe Waller-Bridge (créatrice de “Killing Eve” et co-scénariste du prochain James Bond), “Fleabag” suit une trentenaire londonienne aussi attachante qu’imparfaite.

Après une première saison célébrée par la critique et le public, la seconde et dernière saison de la série voit le personnage principal tomber sous le charme... d’un prêtre. Un scénario qui semble être tiré d’un mauvais roman à l’eau de rose, mais c’est sans compter sur le talent comique et dramatique de Phoebe Waller Bridge et le charme d’Andrew Scott (Moriarty dans “Sherlock”), dans le rôle du fameux prêtre. 

Succession

Plongée au coeur d’une famille dysfonctionnelle. Co-produite par Adam McKay, réalisateur du désormais culte “The Big short”, “Succession” suit les tribulations de la famille Roy, à la tête d’un empire des médias.

A son casting, cinq étoiles, on retrouve notamment Brian Cox dans le rôle de Logan Roy, patriarche de la famille, ayant beaucoup de mal à laisser son empire à un des ses fils, Kendal, ou encore l’actrice palestinienne Hiam Abbas, incarnant sa dévouée 3e épouse. Mais celui qui vole réellement la vedette est Kieran Culkin dans le rôle de Roman, plus jeune fils de la fratrie. Ce dernier est à la fois brillant et énervant dans ce rôle d’enfant gâté n’ayant jamais eu à subir les conséquences de ses actions, même les plus viles. Une série qui dresse un portrait dur, drôle et peu glorieux des grandes et puissantes familles américaines.

Euphoria

C’est un des phénomènes de la télévision américaine cet été. Créée par le réalisateur Barry Levinson, et co-produite par le rappeur Drake, “Euphoria” suit Rue, une adolescente tout juste sortie de cure de désintoxication et son groupe d’amis.

Pornographie, masculinité toxique, consentement, drogues, sexualité, aucun sujet n’est épargné par cette série qui tente de donner une image réaliste de l’adolescence américaine à l’heure des réseaux sociaux et des smartphones.

Portée par un casting de jeunes acteurs attachants, la série, menée par  Zendaya, qui casse ici définitivement son image de princesse Disney, a provoqué une légère polémique aux Etats-Unis pour sa représentation de la nudité masculine. Elle reste un portrait touchant et dur de l’adolescence actuelle.

Four weddings and a funeral

En quelques années, la scénariste et actrice Mindy Kaling s’est imposée comme la prêtresse des comédies romantiques à la télé américaine. Après “The Mindy Project”, cette dernière revient sur la plateforme de streaming Hulu avec une adaptation très libre du film culte “Quatre mariages et un enterrement”.

Comme le film, la série suit les aventures sentimentales d’un groupe d’amis installés à Londres. Sauf qu’au lieu d’être anglais, ces derniers sont américains. Au delà des quatre mariages et de l’enterrement mentionné, la série n’a que très peu de points communs avec le film original, s’inspirant de plusieurs autres comédies romantiques british comme “Love actually”.

Si la série a été largement sapée par la critique américaine, son humour et son romanticisme feront cependant passer un bon temps aux nostalgiques de comédies romantiques anglaises. Elle vous donnera surtout une envie irrésistible de revoir le film original...