MAROC
30/03/2019 18h:35 CET

Visite du pape: Arrestation d'un mineur ayant intentionnellement approché le cortège royal (DGSN)

Il voulait présenter au roi une doléance relative à l’état de santé de ses parents.

FADEL SENNA via Getty Images
 

ARRESTATION - La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi l’arrestation d’un mineur ayant intentionnellement enfreint les dispositifs de sécurité pour approcher le cortège royal qui traversait l’avenue Ibn Al Khatib à destination de la Tour Hassan dans la ville de Rabat.

Selon les premiers résultats de l’enquête, le mineur, âgé de 17 ans et résidant à Salé, tentait de s’approcher de la voiture royale pour présenter au roi Mohammed VI une doléance relative à l’état de santé de ses parents, souligne la DGSN dans un communiqué.

Le mis en cause a été soumis à une enquête en vue d’élucider les motifs et les circonstances de cet incident, conclut la même source.

Sur Twitter, la DGSN partage par ailleurs une vidéo et des photos donnant un aperçu du dispositif de sécurité mis en place à l’occasion de la visite du pape François au Maroc.

Après un discours prononcé sur l’esplanade de la Tour Hassan, une visite au mausolée du roi Mohammed V, puis à l’institut Mohammed VI de formation des imams, prédicateurs et prédicatrices, cette première journée de visite se conclura par une visite au siège de la Caritas diocésaine pour une rencontre avec les migrants, où le pape tiendra un discours.

Dimanche 31 mars, dans la matinée, il se rendra au centre rural des services sociaux de Témara, petite ville située au sud de Rabat. Il reviendra ensuite dans la capitale marocaine pour la rencontre à la cathédrale avec les prêtres et consacrés, ainsi que le Conseil œcuménique des Églises.

Moment phare de cette visite, dimanche après-midi, le Pape célébrera une messe géante, prononcée en espagnole et traduite en français, au complexe sportif Moulay Abdallah dans la capitale. Des lectures en français, arabe, espagnol et anglais, une prière Universelle pour la paix dans le monde ainsi qu’un “Notre père” en arabe (Ya Abana), seront au programme.