MAROC
08/12/2014 09h:22 CET | Actualisé 08/12/2014 11h:19 CET

FIFM: Marrakech rend hommage à Viggo Mortensen (VIDÉO)

map
FIFM : L'acteur et réalisateur américain, Viggo Mortensen, en compagnie des acteurs David Oelhoffen et Reda Kateb, à la place Jamaa Lefna avant la projection du film

HOMMAGE - “J’envie ceux qui vous dirigent, et j’avoue que j’envie aussi parfois les actrices avec lesquelles vous jouez… “, dixit Mélanie Laurent qui s’est chargée de présenter Viggo Mortensen, héros de la soirée de gala que lui a consacré le Festival international de cinéma de Marrakech.

L’actrice, chanteuse et réalisatrice, a salué les multiples talents de son collègue, “acteur, peintre, musicien, et poète.”

“On a eu de la chance qu’il ne soit pas venu pieds nus “ confie un membre de l’organisation du festival de Marrakech, qui parle de Viggo Mortensen comme d’une “espèce de génie mystique.”

Des journalistes présents confirment: “D’habitude, il tient ses chaussures plutôt à la main, parce qu’elles lui font trop mal. “ Cette fois-ci, l’acteur fait bonne figure. Il est arrivé, chaussé, sur le tapis rouge, avec une confidence: “J’ai peur!”

Au bout du tapis rouge, à l’intérieur du Palais des congrès, sa rétrospective se conclue sur une scène du "Seigneur des anneaux". Ce moment où Gandalf le couronne en annonçant, “les jours du roi sont arrivés, qu’ils soient bénis “. Mais ce soir, Aragorn est effrayé.

Il revient tout juste de la place Jamâa El Fna, où son dernier film, “Loin des hommes”, a été projeté devant plus de 7.000 personnes. Un moment qui l’a laissé tremblant d’émotion. “C’était beau “, résume-t-il simplement. Au moment de recevoir son hommage, après des remerciements d’usage déclinés en français, Viggo Mortensen conclue en darija : “A chaque fois que je suis ici, je suis comme à la maison. “

L’acteur est polyglotte. Il maîtrise l’espagnol, le danois parle un peu Italien et suédois. Mais c’est pour “Loin des hommes” qu’il a appris le français, et quelques notions d’arabe. Il y joue un instituteur français en fuite dans l’Atlas algérien. Il y escorte Mohamed, un paysan accusé du meurtre de son cousin, incarné par Reda Kateb.

“Il fallait quelqu’un de solide et de bien planté pour faire face à Viggo”, explique le réalisateur, David Oelhoffen, à propos de Reda Kateb. Le réalisateur a salué le talent de Viggo Mortensen “qu’il met au service de projets qu’il rend possible.”

Quand Viggo Mortensen a su qu’il devait tenir le rôle intégralement en français, il a un peu hésité… Finalement, il lit le scénario, adapté de l’Hôte d’Albert Camus, et se met au travail. Le tournage s’est terminé il y a tout juste un an, le 7 décembre 2013, dans l’Atlas marocain. Le film sera en salles le 14 janvier 2015.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.