MAROC
04/06/2019 11h:59 CET

Vidéos 3D, docus, reportages... La SNRT s'engage à promouvoir le patrimoine culturel marocain

Une convention a été signée avec le ministère de la Culture.

anass bachar via Getty Images

TÉLÉVISION - Promouvoir le patrimoine historique à travers l’image. C’est l’objectif d’une convention de partenariat signée, lundi 3 juin à Rabat, entre le ministère de la culture et de la communication et la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT).

Ces derniers s’engagent à renforcer leur coopération en matière de réalisation d’émissions télévisées en faveur de la promotion des monuments historiques et des sites archéologiques, rapporte la MAP.

La SNRT s’engage ainsi à réaliser des films documentaires, reportages, programmes télévisés et émissions-débats, en se basant sur des programmes de fouilles et de recherches archéologiques effectuées par l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP) dans toutes les régions du royaume. Une manière de mettre en avant les monuments historiques et sites archéologiques marocains, et de sensibiliser les spectateurs autour de leur préservation.

La SNRT s’est engagée, également, à réaliser des vidéos 3D des sites historiques au niveau de l’ensemble des centres de promotion du patrimoine relevant du ministère.

Le département de la Culture, de son côté, fournira l’ensemble des données architecturales et historiques et documents nécessaires, afin d’enrichir le contenu des programmes télévisés et documentaires et faire bénéficier la SNRT de l’expérience de l’INSAP, en particulier en matière de concertation et d’encadrement, précise la même source.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de la Culture, Mohamed Laâraj, a souligné que “le rôle des médias est indéniable en matière de promotion du rayonnement de la culture et d’instauration des bases de la société de la connaissance”. Il a également noté qu’une commission conjointe, regroupant des représentants du département de la culture et de la SNRT, sera chargée d’élaborer un programme d’action annuel et de suivre et évaluer les projets programmés.

Le PDG de la SNRT, Faiçal Laraichi, a pour sa part souligné que les médias publics “ont un rôle central à jouer dans la sauvegarde du patrimoine culturel du Royaume”, et exprimé “le ferme engagement” de la SNRT d’œuvrer afin de “faire réussir ce partenariat qui permettra la promotion d’une nouvelle offre médiatique axée sur le patrimoine culturel et civilisationnel” du Maroc.

Cette cérémonie de signature a été marquée par la présence du secrétaire général du département de la culture, Abdelilah Afifi, du directeur de l’INSAP, Abdelouahed Ben-Ncer, du directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM), Mohamed El Ferrane et du directeur des Archives du Maroc, Jamaa Baida.