MAROC
31/03/2016 05h:24 CET | Actualisé 31/03/2016 05h:45 CET

Les internautes font croire à cet élu européen que son micro est coupé sur Periscope (VIDÉO)

HIGH-TECH - Periscope a soufflé sa première bougie le 26 mars. A cette occasion, Twitter, propriétaire de l’application de live streaming, revendiquait 200 millions de diffusions en direct sur l'année. Les politiques, toujours à la recherche de nouveaux canaux de communication, n'ont pas attendu longtemps pour s'emparer de l'application... pas forcement pour le meilleur. Et la mésaventure de cet élu britannique montre (encore) que Periscope n'est vraiment pas fait pour les politiques.

David Coburn l'a effectivement appris à ses dépends. Ce mardi, vexé de ne pas participer a un débat télévisé, le leader de la branche écossaise de UKIP (le parti eurosceptique et anti-immigration) a décidé de passer un "message personnel" à la population, via Periscope. C'était sans compter sur les internautes facétieux qui lui ont fait croire pendant de longues minutes que son micro ne fonctionnait pas. Et la plaisanteries de se développer dans tous les sens, comme vous pouvez le constater dans notre vidéo sous-titrée en tête d'article.

Les politiques français, eux-aussi, se sont essayés à l'exercice, avec, pour certains, la même réussite. A commencer par le président Français François Hollande, dont la tentative restera comme la plus désastreuse. L'Élysée avait tenu à diffuser, en direct, la visite du chef de l'Etat dans les locaux de l'entreprise Showroom privée, mais la séquence avait été prise d'assaut par des internautes mécontents, déversant un torrent continu de critiques et d'insultes. L'Élysée avait même du stopper la retransmission en catastrophe.

Galerie photo Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer Voyez les images