ALGÉRIE
06/10/2019 16h:14 CET | Actualisé 06/10/2019 16h:44 CET

Vidéo d'un militaire dans un bureau des élections à Ouargla: Mohamed Charfi annonce "une enquête"

Une “enquête” sur la vidéo montrant des militaires dans un bureau des élections à la mairie de Ouargla, ayant largement circulé sur les réseaux sociaux, sera ouverte, a annoncé le président de l’Autorité nationale indépendance des élections (ANIE), Mohamed Charfi, lors d’une conférence de presse animée ce dimanche 06 octobre 2019. 

Dans cette vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux, apparaît un militaire, en tenue, debout devant un employé du bureau chargé de la révision de la liste électorale à la commune de Ouargla. La vidéo, filmée discrètement,  laissait apparaître l’affiche verte des élections, placardée sur la porte du bureau.

Les images étaient accompagnées d’un commentaire, citant un employé de la commune, selon lequel trois militaires s’étaient présentés, munis de formulaires de parrainage des élections. 

Mohamed Charfi a fait savoir que “tout ce qui est partagé sur les réseaux sociaux n’est pas forcément véridique” (Vidéo ci-dessus, à partir de la 16e minute). Il a fait savoir que “beaucoup de vidéos se font trafiquées”. 

Affirmant ne pas avoir rencontré cette vidéo, il a fait part de sa réticence à croire “qu’un agent de l’Etat s’exhibe en tenue militaire à l’intérieur d’un bureau des élections. Pour quelle utilité ?”, s’interroge-t-il.

“Mais je vais ordonner une enquête”, a fini par marteler l’ex-ministre de la Justice sous Abdelaziz Bouteflika.

Il a aussi démenti “que tout agent de l’Etat, non désigné par l’ANIE, soit impliqué dans le processus électoral”.

Mohamed Charfi intervenait en marge de l’installation des responsables de délégations de l’ANIE par wilayas. 

Il a fait savoir que le nombre de nouveaux inscrits dans les listes électorales ont atteint 128.000 personnes jusqu’à samedi 05 octobre 2019. Il a également rajouté que le délai de révision de la liste électorale ne “devrait pas être prolongé en principe”.