MAROC
04/09/2018 12h:23 CET | Actualisé 04/09/2018 12h:25 CET

Victoria Beckham pose en famille (mais sans David) en couverture de Vogue

Elle célèbre, cette année, les dix ans de sa marque.

MODE - Une décennie est passée depuis les débuts de Victoria Beckham dans l’industrie de la mode. L’ancienne membre des Spice Girls fête cette année ses dix ans dans le milieu. L’occasion pour elle de prendre la pose, entourée de ses enfants (et de leur chien Olive), en couverture du numéro d’octobre de l’édition britannique du magazine Vogue.

C’est sur son compte Instagram que la mère de famille a dévoilé le cliché en question, réalisé sous la direction de l’actuel rédacteur en chef du mensuel Edward Enninful, ce lundi 3 septembre. On y voit la créatrice en chemise blanche, sous un arbre, accompagnée de sa fille Harper et de ses trois fils, Cruz, Romeo et Brooklyn. Seul absent, son époux, David Beckham.

L’ancienne star du football britannique est cependant bien présente dans le reste du magazine, comme en témoigne cette autre photo de famille où l’on aperçoit le sportif de 43 ans, tout sourire, aux côtés de son épouse, en train de regarder ses progénitures s’amuser avec des pistolets à eau.

Le HuffPost FranceLe HuffPost FranceLe HuffPost FranceLe HuffPost FranceLe HuffPost FranceInterrogée par Vogue sur son rapport à la célébrité, mais aussi à la mode, Victoria Beckham en profite également pour se confier, dans ce numéro, sur sa famille, et notamment sur son couple, à l’heure où des rumeurs de séparation vont bon train dans la presse anglo-saxonne, comme le rappelle BFMTV. “Les gens inventent des histoires sur notre relation depuis vingt ans”, explique cette dernière.

 

Aujourd’hui, elle reconnaît avoir appris à ignorer ce genre de ragots. Elle poursuit: “Ces choses ont un effet néfaste sur nos proches, et c’est injuste. [...] Mais on peut compter sur la force de notre famille. Nous sommes plus forts, à nous six, que nous ne le sommes en tant qu’individus. Nous respectons ce lien familial, et c’est précieux.” De quoi faire taire les potins à son sujet. En tout cas, pour l’instant.

Cet article a été initialent publié sur Le HuffPost France.