MAROC
15/05/2018 10h:49 CET | Actualisé 15/05/2018 10h:55 CET

Victimes de corruption, voici le numéro de la présidence du ministère public à appeler

Un numéro téléphonique dont le lancement est soutenu par un spot télé.

AIC Press

JUSTICE - Retenez ce numéro de téléphone: 0537718888. C’est la ligne téléphonique directe que met la présidence du ministère public à disposition des citoyens pour dénoncer la corruption ou des abus dont ils pourraient être victimes. Le lancement de cette ligne a été donné, ce lundi, par le président du ministère public Mohammed Abdennabaoui. Elle est désormais opérationnelle du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30 et pendant le mois de ramadan de 9h à 15h. 

“Ce n’est pas un numéro vert, mais facturé au tarif d’une communication locale. Nous avons fait ce choix pour éviter que la ligne soit occupée par des appels qui ne sont pas sérieux”, déclare au HuffPost Maroc le juge en charge de la mise en place de cette ligne téléphonique au sein de la présidence du ministère public, Abderrahman Ellamtouni.

Un centre d’appel composé de cadres de la présidence du ministère public a donc été installé pour recevoir les appels des citoyens, les enregistrer et les orienter. “Dès qu’un citoyen appelle pour dénoncer une corruption, un abus de pouvoir, un détournement de fonds ou encore une dilapidation de deniers publics, il est transféré à l’un des cinq juges en charge de traiter ce genre d’affaires”, explique ce magistrat. 

L’équipe des cinq juges, exerçant tous à la présidence du parquet, doit ensuite collecter auprès du citoyen un maximum de détails sur sa dénonciation avant de passer à l’action. “Le juge prend contact, par la suite, avec le procureur du roi dans la région concernée par les faits dénoncés et en coordination avec la police judiciaire, un plan/piège se met en place pour arrêter la personne ou le fonctionnaire ayant demandé un-pot-de-vin en flagrant délit”, décrit Abderrahman Ellamtouni.

“Un piège” qui sert de démonstration dans une annonce grand public. La présidence du ministère public a réalisé un spot de 48 secondes environ pour informer le public de son numéro de téléphone et stimuler le devoir citoyen. le spot sera diffusé sur les chaînes nationales dès aujourd’hui. 

En dehors du cas de corruption, les dénonciations liées aux autres crimes notamment le détournement, la dilapidation ou l’escroquerie feront, elles, l’objet d’un traitement approfondi par les juges appelés, ici, à instruire des affaires toujours en coordination avec leurs collègues dans les différentes villes. 

“Nous nous attendons, dans un premier temps, à recevoir une centaine d’appels par jour et la fréquence est appelée à évoluer. C’est pour cela que nous avons prévu, dans un deuxième temps, d’installer un répondeur automatique qui, une fois la ligne libérée, rappellera les numéros en attente”, ajoute ce responsable. 

LIRE AUSSI: