06/01/2019 11h:58 CET | Actualisé 06/01/2019 11h:58 CET

Vers la dématérialisation des déclarations de douane au Maroc

Désormais, les voyageurs devront faire leurs déclarations de marchandise en ligne.

AGENCIA EFE

DÉCLARATION - Les douanes marocaines ont mis en place un projet stratégique de dématérialisation des procédures douanières, “visant l’instauration d’un dédouanement sans papier”. Depuis le 1er janvier, l’Administration des douanes et impôts et indirects (ADII) a décidé de supprimer, pour tous les régimes, le dépôt physique de la déclaration en détail et de ses documents joints, souligne-t-elle dans un communiqué.

Désormais, les voyageurs devront faire leurs déclarations de marchandise en ligne, en passant par le site officiel des douanes marocaines. Cette stratégie “vise à améliorer les conditions de passage en douane en termes de réduction des coûts et délais des opérations du commerce extérieur et de renforcer la transparence dans le traitement des opérations douanières”, précise l’administration. La circulaire datant du 26 décembre 2018, consultable sur le site internet de l’administration, décrit l’ensemble des règles de gestion du circuit dématérialisé.

Exemple des véhicules étrangers amenés sur le territoire marocain

Les déclarations faites avant le 1er janvier resteront valables jusqu’à leur expiration, précise le site El Pueblo de Ceuta. Le journal local de l’enclave espagnole reprend l’exemple de l’introduction d’un véhicule espagnol au Maroc. Une démarche qui “a toujours nécessité la création d’une déclaration d’importation temporaire, valable 6 mois”.

Désormais, cette déclaration se fera sur internet. “Le système, accessible via le web, fournira un document imprimé contenant les données saisies par le déclarant (données personnelles et relatives au véhicule) et pouvant être requis par les autorités lors de toute inspection sur le territoire national marocain”, souligne El Pueblo de Ceuta. ”Selon les autorités douanières marocaines, au moment de l’entrée au Maroc, le document sera requis et les données seront enregistrées, et les mêmes seront renvoyées au propriétaire, comme preuve de l’importation temporaire.”