ALGÉRIE
28/06/2019 16h:28 CET

Vers la création de la première usine de fabrication automobile, moteurs et superstructures en Algérie

DR

Présent en Algérie depuis près de vingt ans, EMIN Auto, représentant des marques de véhicules chinoise JAC, JMC, Chana et coréenne SsangYong, est sur le point de réaliser la première usine de fabrication automobile, moteurs et superstructures en Algérie. Toutes les étapes balisant la voie pour atteindre cet objectif ont été franchies, sauf une.

Il s’agit du quitus du CNI (Conseil national d’investissement), lequel libérera les énergies pour concrétiser les quelques 20% de travaux restants et qui donneront forme à l’usine de production automobile dont l’assiette foncière est située à Tamazoura, dans la wilaya de Ain Temouchent, à quelques encablures seulement du chef lieu de la wilaya d’Oran.

M Nihat Sahsuvaroglu, premier responsable d’EMIN AUTO , a personnellement accompagné une grande délégation de journalistes sur l’immense plate forme qui accueille déjà les charpentes métalliques qui constitueront la structure de l’usine privée. 2.7 milliards de dinars ont été alloués aux matériaux de construction pour faciliter le processus et les besoins logistiques de cette usine.

L’on rappelle que 2.7 autres milliards de dinars sont prévus pour la ligne de fabrication, d’assemblage, d’emboutissage et de peinture. Une partie de cet équipement lourd est dédouanée. “Toutes les charpentes sont sur le site en attendant l’installation des structures.” A déclaré M Sahsuvaroglu à la faveur de la visite d’un parc sous douane situé sur l’immense site de 330 000 m2.

M Nihat a précisé que les moteurs qui seront produits à Tamazoura seront adaptables aux besoins de la marine. “Outre les besoins intrinsèques du monde automobile et des véhicules, nous tâcheront de répondre aux besoins du marché.”  A-t-il expliqué dans ce sens.

Cette future usine qui dispose déjà d’une piste d’essai (18 000 m2) pour véhicules, sera la réplique exacte de celle qui existe en Chine, a par ailleurs fait savoir le même responsable.

Le rythme de production de cette usine ira crescendo. Ainsi et à titre d’exemple les objectifs de production pour la gamme JMC sont de l’ordre de 20 000 unités pour la première année, de 30 000 unités pour la seconde année, de 40 000 unités pour la troisième année, de 45 000 unités pour la quatrième année et de 50 000 unités pour la cinquième année. Soit un total cumulé de 185 000 unités.

Les initiateurs du projet bénéficient déjà de l’avis favorable du comité d’évaluation technique du ministère de l’industrie et des mines et de celui de l’agence nationale du développement de l‘investissement ANDI.

Ils n’attendent que l’accord du CNI pour la finalisation des travaux et le démarrage de la production au niveau de l’usine. Notons que le Gouvernement chinois s’est engagé, à travers une correspondance adressée en avril 2018, par son Ambassadeur en Algérie à l’ancien ministre, à réaliser un important projet industriel.

Selon cette lettre, JAC Motors et son partenaire historique en Algérie EMIN AUTO, se sont engagés pour une usine automobile ainsi qu’une autre pour la production de moteurs.