TUNISIE
21/04/2019 18h:40 CET

Vents violents: Tempête de sable et des rafales dépassant les 90 km/h

Plusieurs dégâts dans différentes régions du Sud

Perszing1982 via Getty Images

Des vents forts à très forts persisteront durant cette journée de dimanche et demain lundi, avec des vitesses variant entre 50 et 70 km/h et atteignant 90 km/h en rafales, notamment, sur les régions côtières et le sud.

Selon un bulletin spécial publié par l’Institut National de Météorologie (INM), ” des phénomènes de sable seront observés engendrant, ainsi, une réduction de la visibilité horizontale par endroits à moins de 300 mètres “.

” Une atténuation progressive de la vitesse des vents est prévue à partir de demain lundi en fin journée “, a encore noté l’INM.

Plusieurs dégâts dans différentes régions du Sud

Des vents violents atteignant plus de 100kms/h avec des phénomènes de sable ont causé au cours de ces deux derniers jours d’importants dégâts dans les différentes régions du gouvernorat de Kébili (blocage des routes, chute d’arbres et dégâts dans les serres).

Dans une déclaration à l’agence TAP, le président du groupement de l’agriculture géothermique de Limaguess à Kébili Nord, Mohamed Rhaïmi a signalé dimanche matin que les rafales de vent survenues samedi soir ont causé la chute total des structures de 3 serres ainsi que l’endommagement de deux autres précisant. Plus de 700 couvertures en plastique de la plupart des serres ont été déchirées ce qui a affecté les primeurs notamment les tomates, les piments et le melon, a-t-il précisé.

 

 

De son côté, le délégué de Réjim Maâtoug, Abdesselem Bouaziz a souligné que les rafales de vent et les phénomènes de sable ont provoqué le blocage des routes liant les délégations de Réjim Maâtoug et El Faouar ce qui a nécessité une intervention immédiate pour désenclaver les villes et ouvrir les routes de la part des citoyens et des services de l’équipement.

La même source a ajouté que la région a connu également des coupures temporaires au niveau du réseau des télécommunications en raison de la coupure d’électricité qui a été rétablie par la STEG (société tunisienne d’électricité et du gaz).

A noter que les vents ont aussi causé la chute de plusieurs palmiers sur plusieurs routes ainsi que la chute d’un mur en cours de construction au complexe de la jeunesse sur la route de Tozeur.

Par ailleurs, il convient de noter que les agriculteurs craignent la poursuite du vent qui pourrait, selon eux, retarder la vaccination des palmiers ce qui affecterait négativement la récolte.

 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.