MAROC
21/08/2019 17h:24 CET | Actualisé 21/08/2019 17h:30 CET

Trump annule sa visite au Danemark prévue début septembre

"Je vais repousser notre rencontre prévue dans deux semaines à un autre moment”.

Chip Somodevilla via Getty Images

INTERNATIONAL - Il a changé d’avis. Le président américain Donald Trump qui devait effectuer une visite d’Etat au Danemark a décidé de l’annuler. Le pays scandinave se dit “surpris”, ce mercredi, par cette décision dont le motif n’est autre que le refus de Copenhague de vendre le Groenland aux Etats-Unis.

Sur son compte Twitter, Trump a écrit, hier, que “le Danemark est un pays très spécial avec des gens incroyables”. Toutefois, s’il apprécie le pays, il apprécie moins sa première ministre: ”étant donné les commentaires de la première ministre Mette Frederiksen, selon lesquels elle n’aurait aucun intérêt à discuter de l’achat du Groenland, je vais repousser notre rencontre prévue dans deux semaines à un autre moment”. 

Dans un communiqué transmis à la chaîne de télévision publique danoise DR, la reine Margrethe, à l’origine de l’invitation, a exprimé “sa surprise” après cette annulation annoncée par Donald Trump. Un sentiment que la classe politique danoise semble partager entièrement. En réaction, d’ailleurs, le conservateur danois Rasmus Jarlov a déclaré sur son Twitter: “sans aucune raison Trump considère qu’une partie (autonome) de notre pays est à vendre. Ensuite, il annule de manière insultante une visite que tout le monde était en train de préparer. Est-ce que des morceaux des Etats-Unis sont à vendre ? L’Alaska ? Merci de montrer plus de respect”.

 Trump se serait enquis plusieurs fois auprès de ses conseillers de la possibilité pour les Etats-Unis d’acheter ce territoire danois de 56.000 habitants. C’est ce que les médias américains, notamment le Wall Street Journal avait rapporté.