ALGÉRIE
15/03/2019 11h:05 CET | Actualisé 15/03/2019 11h:48 CET

Vendredi acte 4: début des rassemblements à Alger

Mehdi Alioui pour le HuffPost Algérie

Il est à peine 10H30 et l’esplanade de la Grande-Poste est déjà noire de monde. Des centaines de manifestants venus des wilayas limitrophes notamment Boumerdes et Tizi-Ouzou, et des banlieues éloignées du centre-ville sont déjà sur place.

 

S’ils ont manifesté trois fois, les 22 février, le 1er et le 8 mars contre u (e mandat pour Abdelaziz Bouteflika, cette fois-ci c’est pour dire non au prolongement du 4e mandat. “La casa de el Mouradia”, devenue un des slogans phare de ces manifestations, est scandé par tous les jeunes qui arrivent au pied de la Grande-Poste. 

Les “matzidch dkika ya Bouteflika” mais aussi les “Macron dégage” fusent partout pour signifier le rejet de toute forme d’ingérence. 

A la place Audin, les jeunes manifestants drapés de leurs drapeaux commencent à scander leurs slogans habituels. C’est la même ambiance festive que celle du 8 mars:  on vend des drapeaux, casquettes, écharpes et même des sandwichs des mhadjebs pour les manifestants qui sont déjà sur place. 

 

 

Nous y reviendrons avec plus d’informations