ALGÉRIE
09/08/2019 12h:35 CET

Vendredi 25 : début de manifestation tendu

capture ecran

Ce 25 vendredi, le second du mois d’aout, démarre sous le signe du refus d’“un pouvoir militaire”, du “dialogue avec les bandes” et la menace de recourir à la “désobéissance civile”. Des manifestants qui montrent des signes d’impatience et qui débordent parfois ceux chargés d’encadrer la manifestation. 

Les premiers manifestants de ce vendredi 25 n’ont pas oublié de réclamer de relâcher les détenus des manifestations passées. 

Des slogans qui ont amplifié la nervosité des services de sécurité, très nombreux au centre de la capitale ce 09 août. Par groupe, les policiers tentent de disperser ce premier noyau de manifestants. Des journalistes sont interdits de photographier et de filmer ce début de manifestation.  

Le siège du RCD est encerclé par des policiers. Les manifestants ont voulu y aller avant d’être dissuadés par d’autres qui refusent toute confrontation directe avec les cordons sécuritaires. 

Sous un soleil de plomb, la manifestation du vendredi 25 a déjà démarré.

Nous y reviendrons avec plus d’informations...