MAROC
09/10/2019 15h:41 CET | Actualisé 09/10/2019 16h:04 CET

Vahid Halilhodžić dévoile les premières difficultés qu'il affronte

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas a tenu, ce mercredi, un point de presse au Complexe Moulay Abdellah de Rabat.

FADEL SENNA via Getty Images

FOOTBALL - Le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodžić, a réuni, ce mercredi, les représentants des médias pour un point de presse qu’il a tenu dans la salle de conférences du Complexe Moulay Abdellah de Rabat. Une conférence qui intervient à deux jours du premier match amical de la sélection nationale contre la Libye prévu à Oujda.

Carte sur table, le successeur de Hervé Renard a soulevé les différentes questions qui alimentent l’actualité sportive nationale, notamment la convocation de Abderrazzak Hamdallah, le refus de Kévin Malcuit de jouer pour le Maroc, mais aussi l’incapacité de certains joueurs de club d’assurer leur rôle dans l’équipe nationale suite à des blessures... Le coach a parlé de tout. 

Et en prélude, le Bosnien a tenu à faire l’aveu qu’il est “difficile de disposer d’une équipe équilibrée, pour le moment”. En clair, le coach est “contraint de bricoler” face à des joueurs de clubs épuisés par le cumul de fatigue et souffrant de plusieurs blessures. Une situation face à laquelle il s’est trouvé dans l’obligation, dit-il, de faire appel à d’autres joueurs pour des remplacements de dernière minute. C’est le cas notamment de Hakim Ziyech qui devrait rentrer aux Pays-Bas dès aujourd’hui. Selon Halilhodžić, le milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam est “trop fatigué” pour participer aux deux matchs de l’équipe nationale programmés les 11 et 15 octobre contre la Libye et le Gabon. 

Ziyech n’est d’ailleurs pas le seul joueur à marquer son absence. Adel Taarabt, Achraf Hakimi, Noussair Mazraoui, Nabil Dirar où encore Romain Saïss s’inscrivent aussi sur cette liste d’absence. Le Bosnien n’avait d’autre choix que de faire appel à cinq autres joueurs en renfort: le milieu offensif du Standard de Liège Mehdi Carcela, le latéral du Hassania d’Agadir Abdelkarim Baadi, le défenseur central de Dijon Nayef Aguerd, et les milieux offensifs Omar El Kaddouri (PAOK Salonique) et Walid El Karti (Wydad).

Interrogé sur le retour de Abderrazzak Hamdallah à la sélection nationale, Vahid Halilhodžić a expliqué, sans langue de bois, d’ailleurs, que le joueur a tout simplement refusé de porter les couleurs du Maroc. “Son nom figurait dans la liste élargie, mais dans un entretien téléphonique avec Mustapha Hadji, il lui a demandé de ne pas compter sur lui et que ce n’est même pas la peine de le convoquer”, a lancé le coach. Et d’ajouter que le niveau du joueur de Al Nassr a “baissé en comparaison avec la saison précédente”. 

Concernant Kévin Malcuit, le sélectionneur national a déclaré que c’est le joueur lui-même qui a demandé à rejoindre les Lions de l’Atlas avant de décliner sa convocation. “Il voulait jouer pour le Maroc, il a même re-tweeté un article annonçant sa convocation, mais les choses ont changé lorsqu’il a lu des commentaires contre sa présence au sein des Lions de l’Atlas parce qu’il avait, auparavant, refusé de porter le maillot de l’équipe nationale”, a précisé Halilhodžić.

D’ici là, le coach fera avec ce qu’il a. Pour rappel, les Lions de l’Atlas affronteront en amical la sélection libyenne le vendredi 11 octobre sur la pelouse du stade d’honneur d’Oujda, avant d’affronter le Gabon le 15 octobre à Tanger.